Getty Images

Ça se complique pour la Juve

Ça se complique pour la Juve

Le 07/12/2019 à 22:41Mis à jour Le 10/12/2019 à 21:18

SERIE A - Après avoir perdu la tête du classement la semaine passé en concédant le nul face à Sassuaolo, la Juventus Turin a subi samedi soir sa première défaite de la saison. les Bianconeri se sont inclinés 3-1 à Rome contre la Lazio, qui solidifie sa place sur le podium. L'Inter Milan conserve donc le leadership à l'issue de cette 15e journée avec deux points d'avance sur la Juve.

La Juventus Turin n’est plus invincible ! Ce samedi soir, dans le cadre de la 15e journée de Serie A, les Bianconeri ont chuté, pour la première fois de la saison, sur la pelouse de la Lazio Rome (3-1). Au Stadio Olimpico, c’est pourtant Cristiano Ronaldo (25e) qui avait ouvert le score, mais Luiz Felipe (45e+1), Sergej Milinkovic-Savic (74e) puis Felipe Caicedo (90e+4) ont ensuite renversé la situation. Après ce premier revers, la Vieille Dame rate l’occasion de retrouver sa place de leader du championnat, après le match nul et vierge de l’Inter Milan contre l’AS Rome (0-0), ce vendredi. Toujours troisième, la Lazio se rapproche à trois unités de sa victime du jour.

Relancer le championnat d’Italie ou reprendre la tête du classement de Serie A, tel était l’enjeu de cette rencontre. La Juventus Turin a pris ses responsabilités d’entrée, par l’intermédiaire de Paulo Dybala, qui a fait sa "spéciale", en enroulant son ballon du pied gauche, à l’entrée de la surface de réparation, avant de tomber sur un Thomas Strakosha vigilant (10e).

Ronaldo aurait pu doubler la mise avant l’égalisation adverse

Toutefois, le dernier rempart romain n’a ensuite rien pu faire sur l’ouverture du score de Cristiano Ronaldo (25e, 0-1). Le Portugais, touché de ne pas avoir reçu le Ballon d’Or, aurait pu doubler la mise, mais sa tête plongeante a permis à Strakosha de s’illustrer une nouvelle fois (43e). Certainement le tournant du match, puisque Luiz Felipe a fini par égaliser, d’une tête à bout portant, juste avant la pause (45e+1, 1-1).

Alors que les débats semblaient équilibrés, la Juventus Turin a continué de reculer et n’a ensuite bénéficié que d’une mauvaise relance de Thomas Strakosha, pour se mettre en évidence une ultime fois, par l’intermédiaire de Paulo Dybala, mais le portier adverse avait décidé de ne plus rien laissé passer (66e).

La Lazio l'attendait depuis si longtemps

La Lazio Rome, alors sur une série de sept victoires consécutives en Serie A, a continué sa montée en puissance. Luis Alberto (49e) puis Joaquin Correa (67e) ont chauffé les gants de Wojciech Szczesny. Un gardien de but polonais progressivement abandonné par sa défense, qui s’est vue amputée d’un membre, après l’exclusion de Juan Cuadrado (69e). Les hommes de Maurizio Sarri ont ensuite de nouveau craqué, d’abord devant Sergej Milinkovic-Savic (74e, 2-1), puis face à Felipe Caicedo, dans les arrêts de jeu (90e+4, 3-1).

Ciro Immobile, meilleur buteur du championnat (17 buts), a également manqué un penalty (79e), en se heurtant, par deux fois, au portier adverse. Seize ans après, la Lazio Rome brise donc la malédiction et renoue avec la victoire, contre la Juve, dans son jardin. Les Biancocelesti pourraient bien être devenus de nouveaux prétendants au titre.

Milinkovic Savic - Lazio-Juventus - Serie A 2019/2020 - Getty Images

Milinkovic Savic - Lazio-Juventus - Serie A 2019/2020 - Getty ImagesGetty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0