Getty Images

Accrochée, la Juventus cède le fauteuil de leader à l'Inter

Accrochée, la Juventus cède le fauteuil de leader à l'Inter

Le 01/12/2019 à 14:19Mis à jour Le 03/12/2019 à 21:22

SERIE A – La Juventus Turin n’a pas pu faire mieux qu’un match nul 2-2 sur sa pelouse face à Sassuolo. Bonnucci (20e) avait ouvert le score avant de voir Boga (22e) en première période ramener les deux équipes à égalité. En seconde période, Ronaldo (68e, sp) a répondu à Caputo (47e). Les Bianconeri cèdent leur première place à l'Inter Milan, qui a battu la SPAL (2-1).

La Juventus Turin n’est pas passée loin de la correctionnelle. Ce dimanche après-midi, dans le cadre de la 14e journée de Serie A, la Vieille Dame a dû s’arracher pour concéder le match nul contre Sassuolo (2-2). A l’Allianz Stadium, Leonardo Bonucci avait ouvert le score (20e), avant que Jérémie Boga (23e) puis Francesco Caputo (47e) ne permettent aux visiteurs de reprendre l’avantage. Finalement, Cristiano Ronaldo, sur penalty (67e), a ramené les deux équipes à égalité.

Toujours invaincue cette saison, la Juventus Turin avait décidé de faire tourner pour cette rencontre. Maurizio Sarri avait procédé à six changements par rapport à la rencontre de mardi dernier en Ligue des champions, contre l’Atlético Madrid (1-0). Contre le 15e du classement, les Bianconeri s’attendaient certainement à une partie tranquille. Ce sentiment a dû se renforcer lorsque Leonardo Bonucci, venu apporter le surnombre, a ouvert le score d’une frappe pied droit, à l’entrée de la surface de réparation (20e, 1-0). Le capitaine de la Juve marquant là son deuxième but de la saison.

La Juventus encaisse un but casquette au retour des vestiaires

Sassuolo n’a pas eu le temps de vraiment gamberger, puisque dans la foulée, Jérémie Boga a remis les deux équipes à égalité, en trompant Gianluigi Buffon d’un splendide piqué du droit (23e, 1-1). Auparavant, les hommes de Roberto De Zerbi avaient déjà mis à contribution la légende italienne, par l’intermédiaire d’Hamed Junior Traoré (4e), puis par Georgios Kyriakopoulos sur coup franc (12e). De son côté, la Juventus n’avait guère eu plus de réussite. Emre Can, après une première tentative complètement ratée, s’est ensuite heurté à Stefano Turati (8e).

La Vieille Dame a démontré son cruel manque de sérénité dès le retour des vestiaires, en encaissant un "but casquette". Après une passe latérale, Matthijs de Ligt est tombé directement sur… Francesco Caputo, qui ne s’est pas fait prier pour reprendre le ballon de volée. Malgré un arrêt, Buffon n’a ensuite pas pu empêcher le ballon de rentrer dans le but (47e, 1-2).

Les Turinois (29 tirs) ont bien tenté de pousser, mais le tout jeune Stefano Turati, pour ses grands débuts en Serie A, a tout bonnement écœuré les hommes de Maurizio Sarri. Gonzalo Higuain (51e), Cristiano Ronaldo (51e), Juan Cuadrado (60e), Paulo Dybala (73e) ou encore Aaron Ramsey (88e) peuvent en témoigner. Toutefois, entretemps, le portier de 18 ans s’est incliné une seconde fois, sur un penalty de Ronaldo (67e, 2-2). Si la Juventus Turin a donc préservé son invincibilité, elle n'est en revanche plus installée à la première place du classement. Car un peu plus tard, l'Inter Milan est venue à bout de la SPAL (2-1).

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0