Football
Serie A

Après Bordeaux, DaGrosa vise un rachat... de l'AS Rome !

Partager avec
Copier
Partager cet article

Joseph DaGrosa

Crédit: Getty Images

ParGuillaume Maillard-Pacini
03/06/2020 à 08:15 | Mis à jour 03/06/2020 à 09:50
@guillaumemp

SERIE A - Ancien propriétaire des Girondins de Bordeaux, le patron de GACP Joe DaGrosa souhaiterait racheter l'AS Rome selon les informations du quotidien généraliste La Repubblica. Des discussions seraient en cours avec James Pallotta, l'actuel patron du club italien.

Pour l'AS Rome, la pandémie de Covid-19 a tout changé. Et de manière plutôt radicale. Sans elle, le club de la capitale serait probablement déjà vendu au milliardaire américain Dan Friedkin, qui semblait avoir trouvé un accord à plus de 700 millions d'euros pour son rachat. Oui mais voilà, le coronavirus a tout effacé et tout emporté sur son passage. Impacté économiquement par cette crise sanitaire, Friedkin Group a baissé son offre à 490 millions d'euros selon la Repubblica, dont 270 serviraient uniquement au remboursement des dettes. Plus assez pour Pallotta, qui cherche désormais un autre acquéreur.

Toujours très critiqué par les tifosi, qui réclament sont départ depuis plusieurs années déjà, l'actuel patron de la Roma serait désormais en discussion avec un certain Joseph DaGrosa. Un nom bien connu de la Ligue 1, puisqu'il s'agit ni plus ni moins de l'ex co-actionnaire (minoritaire mais gestionnaire) des Girondins de Bordeaux. Via son fonds d'investissement GACP, ce dernier cherche toujours à rebondir dans le milieu du football. Et après avoir exploré la Premier League, le voilà désormais du côté de la Serie A.

Serie A

L'inter rate le coche et le podium

IL Y A 15 HEURES

Pallotta et DaGrosa s'apprécient

"D'un point de vue macroéconomique, nous pensons que le football à long terme est un excellent investissement, lançait-il à Forbes début mai. De plus, c'est là une période particulièrement opportune pour investir, étant donné ce qui s'est passé en raison du coronavirus et de ses effets sur l'industrie mondiale du football. Nous pensons que les clubs auront du mal à survivre dans de nombreux cas et qu'il y aura des possibilités d'acquérir des clubs vraiment solides en termes de performances sur le terrain, mais qui sont en difficulté financière." C'est notamment le cas de la Roma, dont l'endettement financier est estimé à 278,5 millions d'euros (au dernier bilan, NDLR).

Selon la Repubblica, Palotta et DaGrosa ont ainsi été mis en relation par l'intermédiaire de plusieurs médiateurs. Ce dernier aurait notamment un projet clair : copier le modèle de la société émiratie City Football Group (CFG), qui possède notamment Manchester City, le New York City FC ou encore plus récemment le club belge du Lommel SK. Il n'est pas à exclure que les deux hommes s'allient pour le mener à bien. "En septembre dernier, les administrateurs de la Roma avaient présenté un projet de relance (...) Aujourd'hui, sans intervention, le risque est de vendre les meilleurs jeunes comme Zaniolo et Pellegrini", ajoute la Repubblica, qui conclut en expliquant que Pallotta est désormais cerné et dos au mur. Veni, vedi... vendi* ?

*je suis venu, j'ai vu, j'ai vendu

Serie A

L'Udinese se donne de l'air

IL Y A 17 HEURES
Serie A

"Violet pour toujours" : Ribéry met un terme à la polémique

IL Y A UN JOUR
Dans le même sujet
FootballSerie A
Partager avec
Copier
Partager cet article