Le match à deux pour le scudetto bat son plein et dimanche lors de la 14e journée, c'est l'Inter Milan qui a repris les commandes: victorieux (2-1) de la Spal, les nerazzurri ont repris l'avantage sur la Juventus, tenue en échec par Sassuolo (2-2). L'Inter traverse une période faste, avec cinq succès d'affilée en Serie A, et elle le doit en grande partie à l'efficacité de son duo d'attaque Lukaku-Lautaro Martinez.

Serie A
L'Inter déroule à Sassuolo et remonte à la 2e place
IL Y A 10 HEURES

Dimanche contre la Spal, c'est le jeune Argentin qui s'est occupé de tout avec un doublé et une performance de très haut niveau. Avec une frappe croisée du droit puis une belle tête, Lautaro a donné deux buts d'avance aux Milanais avant la pause et porté son total à huit buts inscrits cette saison en Serie A. En deuxième période, l'équipe d'Antonio Conte n'est pas parvenue à creuser encore l'écart et a été au contraire surprise par une action individuelle de Valoti (2-1, 50e).

Théo Hernandez délivre Milan

Mais les Milanais ont tranquillement contrôlé les offensives du relégable (19e) et ont conservé leur avantage. Avec cette victoire, l'Inter reprend donc avec un point d'avance sur la Juventus la première place qu'elle avait occupée jusqu'à la 7e journée et sa défaite contre les Turinois.

Derrière les deux intouchables candidats au titre, les gros calibres supposés ont tous passé un bon week-end. La Lazio Rome a ainsi facilement conservé sa troisième place en battant l'Udinese (3-0) grâce à un doublé d'Immobile - déjà auteur de 17 buts cette saison - et un pénalty de Luis Alberto. Samedi, l'Atalanta Bergame (6e) avait tout aussi tranquillement disposé de la lanterne rouge Brescia, battue (3-1). Même l'AC Milan, toujours mal classé (11e), s'est imposé. Les Rossoneri ont été battre Parme (1-0) grâce à un but heureux du Français Théo Hernandez en fin de match.

Naples n'avance plus

Loin, très loin désormais de la lutte pour la première place, Naples a encore connu une déconvenue ce dimanche. Opposés à Bologne, les Azzurri avaient pourtant pris les devants grâce à Fernando Llorente (41e). Mais les Partenopei ont été renversés en seconde période et se sont donc inclinés à domicile (1-2). Les hommes de Carlo Ancelotti, qui n'ont plus goûté à la victoire depuis mi-octobre, ne décollent pas du 7e rang.

Ligue des champions
L'opération parfaite du Real
25/11/2020 À 21:44
Ligue des champions
Mariano, le facteur X que personne n'avait vu venir
24/11/2020 À 22:42