Getty Images

La Juve souffre mais s'en sort

La Juve souffre mais s'en sort

Le 21/09/2019 à 19:57Mis à jour Le 21/09/2019 à 22:46

SERIE A – Grâce à des réalisations d’Aaron Ramsey (31e) et de Cristiano Ronaldo (49e, s.p.) la Juventus Turin est venue difficilement à bout de l’Hellas Verone (2-1). Miguel Veloso avait pourtant ouvert le score à la 20e minute de jeu au terme d’une action rocambolesque.

S'il est reparti de l'Allianz Stadium avec une défaite, Ivan Juric, le coach de l'Hellas Verone, peut être fier de la prestation de ses ouailles. Le promu a longtemps mis en échec l'octuple champion d'Italie sur sa pelouse, mais les Bianconeri ont trouvé les ressources nécessaires pour changer le cours d'une rencontre mal embarquée et finalement remportée (2-1). Assez amorphes et fatigués par son match nul ramené de Madrid en milieu de semaine (2-2), les hommes de Maurizio Sarri se satisferont de cette victoire qui leur permet de rester au contact de l'Inter, toujours leader après sa victoire dans le derby contre l'AC Milan.

L'ancien entraîneur de Chelsea avait d'ailleurs pour cette rencontre aligné quelques surprises dans son onze de départ : Buffon dans les buts, Demiral en défense aux côtés de Bonucci, capitaine, Ramsey au milieu et Dybala devant, bénéficiant tous de leurs premières titularisations cette saison. Mais toujours pas d'Adrien Rabiot, occupant encore le banc de la Vieille Dame face au douzième de Serie A. Et ces choix – avec des joueurs sans véritable temps de jeu depuis le début de la saison - ont sans doute expliqué le début de match compliqué de la Vielle Dame.

Le golazo de Veloso

Hormis une frappe dangereuse de Cristiano Ronaldo à la fin du quart d'heure de jeu (13e), ce sont les Gialloblu qui ont été les plus entreprenants lors de l'entame de match. Une volonté combative récompensé par l'ouverture du score superbe du capitaine et ancien Gênois Miguel Veloso (0-1, 20e). Au départ de l'action, un penalty sifflé en faveur de l'Hellas à la suite d'une faute de Demiral sur Di Carmine. Le buteur véronnais s'élançant mais frappant le poteau de Buffon avant une nouvelle barre trouvée par Zaccagni dans la foulée. L'action s'est poursuivie quelques secondes avant le chef d'œuvre du Portugais.

Une ouverture du score des visiteurs qui aura eu le mérite de réveiller les champions d'Italie qui n'auront mis qu'une dizaine de minutes avant d'égaliser. Quelques secondes après une nouvelle frappe puissante mais imprécise de CR7 (29e), c'est Aaron Ramsey, servi par le Portugais, qui décochait une frappe flottante aux 20 mètres plein axe déviée par Kumbulla qui rassurait tout un stade (1-1, 31e), le gardien de l'Hellas Silvestri étant pris à contrepied.

On pouvait alors penser que cette égalisation allait laisser place à un cavalier seul de la toute puissante Juve. Mais c'était sans compter sur la combativité et l'abnégation affichées par les hommes d'Ivan Juric, qui auront sans cesse par la suite fait douter les Bianconeri. Les débordements de Lazovic, ancien du Genoa, ont fait mal au milieu et la défense commandée par Bonucci, alors qu'Amrabat et Veloso arrivaient par moment à trouver Di Carmine dans la surface (33e, 37e et 43e).

Ronaldo - Juventus-Hellas Verona - Serie A 2019/2020 - Getty Images

Ronaldo - Juventus-Hellas Verona - Serie A 2019/2020 - Getty ImagesGetty Images

La pause a peut-être coupé l'élan du promu. Car à peine trois minutes de jeu après le retour des vestiaires, c'est Cristiano Ronaldo qui fusillait Silvestri sur penalty en plein centre suite à une faute de Günter, très en retard sur Cuadrado qui avait fait la différence par sa vitesse. Proche du break à plusieurs reprises (Ronaldo par deux fois, frappe à la 53e puis tête à la 65e), la Juve restait en difficulté face à son adversaire.

Le tir de Di Carmine (70e), à bout portant contré par le dos de Bonucci après un coup franc frappé de la gauche, et la barre de Veloso (88e) à la fin du temps réglementaire auraient pu éteindre l'Allianz Stadium qui sonnait assez creux cette après-midi. L'expulsion pour deux avertissements de Kumbulla a finalement mis fin aux espoirs des Gialloblu qui ne peuvent rougir de ce revers dans le Piémont. La Juve passe en tête avec 10 points, en attendant l'Inter ce soir.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0