Trois jours après avoir officiellement obtenu son neuvième titre consécutif de Serie A, la Juventus a fait peine à voir sur le terrain de Cagliari lors de l’avant-dernière journée du championnat. Bien peu inspirés, les hommes de Maurizio Sarri se sont logiquement inclinés (2-0), avec un onze de départ remanié. Il ne restera donc plus qu’une rencontre à la Vieille Dame pour préparer son huitième de finale retour de Ligue des champions face à Lyon, le 7 août prochain. Ce sera ce samedi, face à la Roma, qui vient de s’imposer contre le Torino (2-3). Dans le dernier match de la soirée, la Fiorentina a atomisé Bologne (4-0), avec un triplé de Chiesa.

Serie A
14 cas de Covid au Genoa, Baldé également positif à la Sampdoria avant son transfert
HIER À 21:25

Privée de Rabiot suspendu, de Dybala, Douglas Costa et Danilo blessés, la Juventus a malgré tout pu compter sur un Cristiano Ronaldo, toujours aussi affamé de buts, dans sa lutte à distance avec Ciro Immobile pour le titre de capi canonniere (35 buts pour l’Italien, 31 buts pour le Portugais). Mais le quintuple Ballon d’Or et ses partenaires n’ont jamais semblé en mesure de prendre le meilleur sur leur adversaire.

Ecoutez le podcast

Une domination stérile

Trop brouillons, trop maladroits, trop lents, ils n’ont presque pas inquiété le portier Cragno et son arrière-garde. Malgré 66% de possession et 34 tirs tentés. A l’inverse, les Sardes sont apparus bien plus cliniques. Ils ont rapidement ouvert le score grâce au jeune Gagliano, 20 ans, qui a parfaitement fêté la première titularisation de sa carrière en Serie A (1-0, 8e). Conséquence logique d’un premier quart d’heure où les hommes de Walter Zenga se sont montrés très entreprenants.

Dès lors, ils ont davantage laissé le ballon à la Juve. Comme pour mieux la contrer. Et cette tactique s’est avérée payante. Puisque, juste avant la pause, Simeone a doublé la mise d’une belle frappe croisée qui n’a laissé aucune chance à un Gianluigi Buffon très peu sollicité (2-0, 45e+2). Un break amplement suffisant face à cette Vieille Dame méconnaissable. Le contexte du match peut expliquer beaucoup de choses. Mais il est certain que les Bianconeri devront nettement élever leur niveau pour espérer éliminer Rudi Garcia et l’OL, dans moins de dix jours.

Serie A
Pas de vainqueur dans le choc italien, Ronaldo s'illustre encore
27/09/2020 À 20:38
Serie A
Débuts réussis pour la Juve de Pirlo
20/09/2020 À 20:38