Thomas Tuchel n’a pas dû être beaucoup plus avancé ce mardi, en regardant l’Atalanta s’imposer à Parme (1-2), lors de l’entame de la 37ème journée de Serie A. Car le prochain adversaire du PSG en quart de finale de Ligue des champions, le 12 août prochain, a livré une prestation sans grand relief. L’équipe de Gasperini ne doit son salut qu’aux deux éclairs de la rencontre, signés Malinovskyi et Gomez. Ce qui lui permet de s’offrir une petite finale, le 1er août prochain face à l’Inter, pour s’adjuger la place de dauphin de la Juventus. En guise de belle répétition avant le choc européen.

Coupe du monde
La Premier League rompt son accord de diffusion en Chine
03/09/2020 À 15:34

Organisée en 3-5-2 avec une formation mixte, l’Atalanta est apparue très peu inspirée face à un adversaire qui n’a plus rien à espérer de cette fin de saison. Le club de Bergame est même totalement passé au travers au cours de la première période. Il a reçu un premier sérieux avertissement quand Kulusevski a vu sa frappe terminer sur le montant (14e), puis a été logiquement sanctionné quand le Suédois a profité d’une mauvaise intervention de Sutalo pour envoyer le ballon au fond des filets (1-0, 43e).

Du mieux en deuxième période

Gasperini a été obligé de faire entrer ses titulaires habituels, Hateboer, Djimsiti, Muriel et Malinovskyi pour observer un léger mieux dans la production de son équipe, qui est montée en puissance au fil des minutes après la pause. Mais sans véritablement s’employer. Il a, en fait, suffi de deux petits coups de pouce pour renverser le cours de cette partie. Avec l’aide de deux de ses joueurs cadres.

Malinovskyi a d’abord égalisé sur un coup franc direct, avec un ballon qui a transpercé le mur parmesan (1-1,70e). Puis le capitaine Gomez, après un petit pont heureux sur Kurtic, a donné l’avantage aux siens d’une jolie frappe du gauche (1-2, 84e). Un score qui a pu être préservé grâce à un sauvetage miraculeux d’Hateboer devant sa ligne suite à une reprise de Dermaku (90e+2). Réputée pour son jeu séduisant tourné vers l’offensive cette saison, l’Atalanta a montré qu’elle sait aussi faire preuve d’une efficacité redoutable. Un atout souvent très précieux dans les derniers tours de Ligue des champions.

Transferts
Chelsea frappe fort et s'offre Harder
01/09/2020 À 18:36
Bundesliga
Tout sauf une surprise : Lewandowski élu joueur de l'année en Allemagne
30/08/2020 À 11:53