La Juventus Turin reprend sa marche en avant. Après une vilaine série de trois matches sans victoire, dont deux défaites, toutes compétitions confondues, la Vieille Dame a logiquement retrouvé le chemin du succès en disposant de la modeste équipe de Crotone, lanterne rouge de Serie A (3-0). Longtemps poussive, la Juve a pu compter sur la détermination de Cristiano Ronaldo, auteur d’un doublé en première période pour se hisser en tête du classement des buteurs, devant Romelu Lukaku. Le Portugais permet à son équipe de remonter sur le podium, avec un match en moins.

Ligue des champions
Deux buts en 88 secondes : La Juve unanime sur le constat mais discrète sur les causes
17/02/2021 À 23:40

La Juventus Turin avait à coeur de remettre la machine en marche et, sans lui faire offense, Crotone était l’adversaire idéal pour se refaire la cerise. Pour autant, les hommes d’Andrea Pirlo ont d’abord dû composer avec des carences offensives, alors que Crotone n’a jamais cherché à garer un bus devant sa défense. Longtemps imprécis et poussifs, les Bianconeri sont peu à peu monter en régime. Ils ont surtout été réveillés par Cristiano Ronaldo, qui faisait grise mine au coup d’envoi et avait une furieuse envie de passer ses nerfs.

Une Juve portée par un grand Ronaldo

Avant la pause, CR7 s’est chargé de tout. Alors qu’Aaron Ramsey venait de toucher la barre (37e), le Portugais a fait parler son sens du timing pour se faire oublier dans le dos de la défense sur un service d’Alex Sandro (1-0, 38e). Quelques minutes plus tard, il s’est fendu d’une lourde frappe repoussée par le gardien de Crotone sur Ramsey, alors auteur d'un centre repris de la tête par… Ronaldo, qui avait poursuivi son action en nous gratifiant au passage d’une belle détente dans les airs (2-0, 45e+1). Il est même passé tout près d’un triplé, sur un but tout fait où il loupa bizarrement le cadre (45e+2), puis sur une frappe repoussée par Alex Cordaz (65e).

Crotone était venu avec quelques idées, mais c’était encore trop limité pour faire vaciller une Juve même encore loin de son meilleur niveau. Car si Weston McKennie a corsé l’addition après l’heure de jeu (3-0, 66e), force est de reconnaître que le score final est un tantinet flatteur pour ces Bianconeri qui trouvent malgré tout le moyen de ne pas être totalement largués dans la course au titre. Ils se retrouvent ainsi à huit longueurs de la tête, occupée par l’Inter Milan, qui dispose d’un match en plus. Avec un Ronaldo providentiel, tout est encore possible dans cette Serie A indécise.

Mbappé est-il à la table de Messi et Ronaldo ? "Il gagnerait presque à être plus égoïste"

Ligue des champions
La Juventus battue mais pas abattue
17/02/2021 À 21:53
Ligue des champions
Moins belle et plus solide : La Juve de Pirlo (re)passe-t-elle en "mode Allegri" ?
16/02/2021 À 23:57