Alerte fin de saison à gros suspense en Serie A. La Lazio Rome a donné la leçon à l'AC Milan en clôture de la 33e journée (3-0) pour se rapprocher de Rossoneri dauphins de l'Inter il y a 3 jours, et relégués maintenant à la 5e place. Joaquin Correa a marqué en début de première et de seconde période pour couper l'herbe sous le pied des Milanais, incapables de concrétiser leurs efforts sans Zlatan Ibrahimovic, toujours blessé. Ciro Immobile a trouvé le poteau en fin de match avant d'y aller de son but pour ponctuer une victoire glaciale des Laziale.
C'est pourtant l'AC Milan qui avait frappé en premier : après 20 secondes et alors que la Lazio a donné le coup d'envoi, Mario Mandzukic a talonné dans la course d'Hakan Calhanoglu. Le Turc a armé une frappe à ras de terre à l'entrée de la surface, obligeant Pepe Reina à une parade réflexe sur sa droite. La première d'une longue liste pour le gardien de 38 ans. Dans la foulée, la Lazio a répondu avec efficacité : Immobile a servi Correa en profondeur, qui est allé dribbler Gianluigi Donnarumma avant d'ouvrir le score (2e, 1-0).
Serie A
Inzaghi et l'Inter attendent Eriksen "à bras ouverts"
07/07/2021 À 15:14

Entame ratée pour les Milanais

Le gardien italien s'est vite rattrapé devant son compatriote, Immobile, dont la frappe du droit à 10 mètres du but a été détournée en corner. Une entame de match à oublier pour les Milanais, incapables de construire leurs actions et contraints d'allonger. Au contraire de la Lazio qui, grâce aux courses de Manuel Lazzari ou à la vista de Luis Alberto, faisait remonter son bloc en un instant.

Lazio-Milan

Crédit: Getty Images

Mais les Rossoneri sont montés en puissance. Alexis Saelemaekers a été inspiré pour trouver Calhanoglu à gauche dans la surface. A nouveau, Reina s'est vite couché sur sa droite pour un arrêt (31e). Rôles inversés pour les deux Milanais, et cette fois Reina a plongé sur sa gauche pour freiner le tir de Saelemaekers (35e). Mandzukic, d'une volée pas assez appuyée aux 16 mètres, a lui aussi trouvé Reina (45e+1). Entretemps, la Lazio s'est vu refuser un but de Lazzari pour une position de hors-jeu peu évidente (43e). Un avertissement : sur une contre-attaque laziale, Luis Alberto a décalé Correa à droite dans la surface. L'Argentin a pris le meilleur sur Fikayo Tomori avant d'expédier le ballon sous la barre de Donnarumma dans un angle fermé (51e, 2-0). Douce odeur de K.O. à Rome.

Suspense insoutenable dans la course à la C1

Les Milanais ont eu beau protester et M. Orsato a eu beau consulter les images, il a été estimé que Lucas Leiva n'avait pas commis de faute sur Calhanoglu au départ de l'action. Pas l'image la plus glorieuse du milieu brésilien, tant il a dominé les débats dans le cœur du jeu et annihilé les actions lombardes. L'AC Milan n'a jamais retrouvé de véritable allant passée l'heure de jeu, malgré un nouvel arrêt de Reina sur corner devant Tomori (74e) ou la barre trouvée par Franck Kessié, là aussi sur corner (90e).
Correa a même failli s'offrir un triplé d'une frappe croisée (56e) tandis qu'Immobile a vu son lob échouer sur le poteau (80e). L'Italien tirera à nouveau sur le montant plus tard, cette fois rentrant : servi par Lazzari, il a enchaîné une frappe croisée du gauche à l'entrée de la surface (87e, 3-0). Sans second souffle, l'AC Milan, 5e de Serie A, a grillé un nouveau joker dans la course à l'Europe. Si la Lazio, 6e, gagne son match en retard, elle ne sera qu'à quatre points du 2e, l'Atalanta. Preuve d'un sprint final au suspense insoutenable en Italie.

Immobile

Crédit: Getty Images

Serie A
Simone ne sauve pas son frère Pippo : Torino prend un point face à la Lazio, Benevento relégué
18/05/2021 À 20:52
Serie A
Milan accroché, la Juve peut encore croire à la Ligue des champions
16/05/2021 À 20:41