"Des nouvelles infondées". C'est ainsi que Steven Zhang qualifie l'information d'une possible vente de l'Inter Milan. Dans un communiqué laconique et expéditif, le jeune président chinois du club nerazzuri a "catégoriquement" nié l'information du Corriere dello Sport, évoquant un mandat à la banque Rothschild afin de trouver de nouveaux investisseurs. En une phrase, Zhang, fils de Zhang Jindong, le propriétaire du groupe Suning, actionnaire majoritaire de l'Inter espère calmer les rumeurs de plus en plus fortes de l'autre côté des Alpes.

Serie A
Conte suspendu deux matches après son coup de sang
IL Y A 2 HEURES

Le quotidien italien évoque ainsi ce samedi un mandat confié à la banque Rothschild afin de trouver un successeur comme propriétaire du groupe lombard. Ces derniers jours, la solution d'un nouvel actionnaire minoritaire pour suppléer le groupe LionRock (propriétaire à 31%) était évoquée. Mais l'article du Corriere dello Sport assure pour sa part que le club milanais pourrait tout simplement changer de mains.

Depuis l'arrivée de Suning dans le capital, l'Inter se porte pourtant beaucoup mieux. La formation d'Antonio Conte a retrouvé la Ligue des champions et joue à nouveau les premiers rôles en Serie A après plusieurs saisons de disette tant financière que sportive.

Serie A
Naples se fait renverser à Vérone et chute à la sixième place
24/01/2021 À 15:46
Serie A
La Juventus se rapproche du podium
24/01/2021 À 13:27