L'Inter Milan ne faiblit pas. Ce jeudi soir, les Nerazzurri sont allés s'imposer sur la pelouse de Parme (1-2), lors de la 25e journée de Serie A. Au stade Ennio Tardini, Alexis Sanchez (54e, 62e) a mis les siens à l'abri, alors que la réduction de l'écart de Hernani (71e) n'a finalement rien changé. Cette précieuse victoire permet aux hommes d'Antonio Conte de prendre six longueurs d'avance sur l'AC Milan, en tête du classement, et dix sur la Juventus, qui compte un match en moins. Quant aux Gialloblu, ils ne décollent évidemment pas de leur 19e position.
Laissé sur le banc des remplaçants, en prévision du gros choc de ce lundi, contre l'Atalanta, Lautaro Martinez n'a pas eu besoin de rentrer en jeu avant le dernier quart d'heure. Et pour cause, son remplaçant attitré à la pointe de l'attaque, Alexis Sanchez, avait déjà fait le job. Associé à Romelu Lukaku, l'avant-centre chilien a profité de deux offrandes de son coéquipier belge pour mettre définitivement les siens à l'abri.
Serie A
Dybala et le VAR sauvent la Juve d'une déconvenue, Naples et la Roma dos à dos
24/10/2021 À 20:51
Sur l'ouverture du score, Sanchez a frappé en force du gauche, et ni Luigi Sepe, ni Riccardo Gagliolo, qui a pourtant tenté un sauvetage sur sa ligne, n'ont pu empêcher le ballon de rentrer (54e, 0-1). Le Chilien est ensuite parvenu à doubler la mise, d'un plat du pied droit (62e, 0-2). Avant Alexis Sánchez, le dernier Chilien à avoir marqué deux buts ou plus dans un match de Serie A pour l'Inter était Iván Zamorano, en septembre 1999, contre Parme là aussi.

Lukaku soigne ses statistiques

De son côté, Romelu Lukaku a délivré huit passes décisives en Serie A cette saison. C'est un record pour lui en une seule campagne dans les cinq grands championnats européens. L'international belge est pourtant toujours bel et bien le meilleur buteur de sa formation en Serie A cette saison. Avec 18 réalisations, il se classe même deuxième dans l'élite. Mais cette fois, le portier adverse ne lui a pas laissé la chance d'augmenter son total, malgré deux belles opportunités (38e, 85e).
A ses côtés, tout juste entré en jeu, Lautaro Martinez a été tout proche de mettre définitivement fin au suspense (76e), alors que le premier à avoir sollicité Luigi Sepe avait été Milan Skriniar (33e). Une occasion véritablement dangereuse qui n'avait pourtant pas été la première de la rencontre.
C'est en effet Parme qui s'était procuré la première grosse situation de ce match, mais Jasmin Kurtic, de la tête, s'était heurté à Samir Handanovic (15e). Finalement, les hommes de Roberto D'Aversa ont vu leurs efforts être récompensés, grâce à Hernani, auteur de la réduction de l'écart (71e, 1-2). Derrière, les Parmesans ont montré leurs limites pour emballer la rencontre et espérer ramener un point inespéré. Avec cette 18e victoire en Serie A, la 8e à l'extérieur, l'Inter continue son train d'enfer. Les hommes d'Antonio Conte n'ont plus que le championnat, avec visiblement l'intention d'aller au bout.
Ligue des champions
Cinq choses à savoir sur le FC Sheriff, trublion de la Ligue des champions
18/10/2021 À 21:31
Serie A
Un de chute pour l'Inter
16/10/2021 À 18:03