La Juve sera bien en Ligue des champions la saison prochaine. Cinquième au coup d'envoi de la 38e journée, la Vieille Dame a fait le boulot en écrasant Bologne (1-4) à l'extérieur dimanche soir. Il n'y a jamais eu de suspense dans cette rencontre : Federico Chiesa (6e) Alvaro Morata (29e) et Adrien Rabiot (45e) ont plié l'affaire avant la mi-temps. Les hommes d'Andrea Pirlo, finalement 4es de cette saison 2020-2021, ont ensuite mis un quatrième but, toujours grâce à Morata.
Ce succès, la Juve l'a arraché sans Cristiano Ronaldo, resté sur le banc pendant 90 minutes. Fabio Paratici, le directeur sportif de la Juve, a justifié cela comme une mise au repos décidée d'un commun accord afin de laisser le Portugais au repos, lui qui a été énormément mis à contribution ces dernières semaines.
Serie A
La Juve est claire sur Ronaldo : "Quand il aura fini ses vacances, il rejoindra l'équipe"
01/07/2021 À 14:41

La Juve peut dire merci... à Naples

Soulagée à la pause, la Juve devait absolument regarder du côté de Bergame et Naples, car elle n'avait pas son destin entre les mains. C'est donc le Napoli qui lui a ouvert en grand la qualification en C1. Très moyen dans son stade face à une équipe du Hellas Vérone très volontaire, le club napolitain est tout simplement passé à côté de sa rencontre. Maladroits en attaque, avec un Victor Osimhen peu en vue, et mis en difficulté en contre, les hommes de Gennaro Gattuso ont déçu.
Naples s'est placée dans le top 4 pendant quelques minutes seulement. Amir Rrahmani avait ouvert le score à l'heure de jeu et cru sortir son équipe d'un mauvais pas. Mais neuf minutes après ce but, Davide Faraoni a profité d'un très bon ballon en profondeur sur le côté droit pour venir égaliser en solitaire (69e). Naples a donc goûté à la C1 pendant neuf minutes dimanche soir, la Juve en est sortie le même laps de temps. Mais cela n'a été qu'une parenthèse dans cette soirée.
La Juve a évité l'affront de ne pas aller en C1. Quelques semaines après le lancement raté de la Super Ligue, cela aurait été un sacré clin d'oeil de ne pas aller dans la compétition étoilée. Maintenant, il faudra régler l'avenir d'Andrea Pirlo. Le jeune technicien a renforcé son bilan en une semaine avec le succès en Coppa et ce ticket pour la Ligue des champions. Après le terrain, place aux coulisses.

En mode commando, Milan est allé chercher la C1

Passé à côté la semaine dernière face à Cagliari, Milan est allé arracher son billet pour la Ligue des champions seul comme un grand. C'est Franck Kessie, pilier et cadre de cette équipe, qui a permis aux siens d'aller l'emporter sur la pelouse de l'Atalanta (0-2), grâce à deux penaltys (43e, 90e+2). Les Milanais n'avaient plus joué en C1 depuis la saison 2013/2014, soit sept années d'absence.
En mode défense, l'équipe de Stefano Pioli a fait le dos rond tout au long de la soirée. La chance pour elle a été de trouver une équipe de Bergame certes dominatrice mais terriblement maladroite. Les coéquipiers de Duvan Zupata n'ont en effet cadré qu'un seul de leurs 11 tirs de la soirée. A l'heure de jeu, Milan a failli exploser physiquement, mais il y a toujours eu une tête ou un pied pour dégager le danger. Ce n'était pas très beau à voir, mais c'était efficace, comme souvent avec Milan à l'extérieur cette saison.
Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44
Coppa Italia
L'exploit... à 43 ans : Buffon a gagné avec Chiesa père et fils
19/05/2021 À 22:10