23 heures, mardi, du côté de Sanremo. Attendu en début de soirée sur la scène du Théâtre Ariston, où il est invité permanent en cette semaine du prestigieux Festival de la chanson italienne, Zlatan Ibrahimovic arrive avec quasiment trois heures plus tard. Presque essouflé. Des excuses pour le retard ? Pas vraiment le genre de la maison. Mais plutôt une incroyable anecdote pour s'en justifier, qu'il raconte dès son arrivée aux côtés de l'animateur Amadeus.
Heureusement, il était pour Milan...
"Il y avait un accident sur l’autoroute, confie-t-il en direct sur la Rai. Au bout de trois heures, je demande au chauffeur de me laisser sortir. J’arrête un motard et lui demande s’il peut m’emmener. Heureusement, il était pour Milan." Pris en stop, Zlatan roule donc pendant 60 kilomètres accroché à un parfait inconnu, qui n'a pas vraiment dû comprendre ce qu'il lui arrivait. "Quand on arrive à Sanremo, le motard m’assure que c’était sa première fois sur l’autoroute (...) J’ai fait 60 kilomètres en moto pour sauver mon festival."
Serie A
Complicité, "Lu-La" et pizzas à l'ananas : Lukaku-Lautaro, les secrets d'un duo
IL Y A 9 HEURES
Pour ceux qui ne le croiraient pas, Ibrahimovic a tout prévu. Comme souvent. "J'ai tout pris en vidéo", assure-t-il à l'animateur. Quelques minutes plus tard, le compte twitter de la Rai décide de la publier. On y voit l'attaquant suédois sur cette fameuse moto, casque sur la tête et masque sur le nez. Destination Sanremo, un rendez-vous prévu dans son agenda depuis des mois. Et qu'il n'aurait manqué pour rien au monde, même une blessure à l'adducteur qui va l'éloigner des terrains pendant trois semaines.
Une petite heure après son arrivée, Ibrahimovic s'est alors essayé... à la chanson. Aux côtés de son ami Sinisa Mihajlovic, désormais entraîneur de Bologne, le Suédois a entonné les paroles de la chanson "Io Vagabondo" des Nomadi, un célèbre groupe italien. Tantôt timide, tantôt souriant, l'ex-joueur du PSG s'est prêté au jeu, bouquet de fleurs à la main. Inimitable Zlatan.

Zlatan voulait conduire

Au lendemain de cette incroyable histoire d'auto-stop, une vraie chasse au motard s'est déroulée en Italie. Et c'est finalement Radio Monte Carlo qui a retrouvé l'individu qui a conduit "Ibra" à Sanremo. "Il y avait beaucoup de trafic hier, j'avais décidé de sortir en moto. Je rentrais chez moi et j’étais à l'arrêt dans les bouchons. Je vois une voiture noire avec 2 personnes. Je me dis "Mais ça c’est Ibra”. Le conducteur baisse la vitre et me dit ‘Zlatan veut que tu l’emmènes à Sanremo'. Je réponds bien évidemment oui. En plus, je suis pour Milan", confie-t-il. Avant de poursuivre le récit de son incroyable histoire.
"J’avais un casque sous la selle, j’appelle ma femme et je lui dis "Je suis en train d’emmener Ibrahimovic à Sanremo". Elle ne m’a pas cru, assure-t-il. Ibra voulait conduire ma moto, mais je lui ai dit : "Non Ibra, c'est moi qui conduit". Ce qu'il a dit est vrai, je suis un motard du dimanche, je n'avais jamais pris l'autoroute (...) Ibra est très gentil. Il m’a demandé comment il pouvait me remercier, il m’a dit qu’il allait m’envoyer un maillot. Je n’ai même pas réussi à prendre une photo en arrivant, il était très pressé. Il est descendu de la moto pour filer directement au théâtre. Au final, ma femme m’a cru. Mon mariage est sain et sauf".
Serie A
Le hic avant le choc : Ronaldo blessé et forfait pour le match face à l'Atalanta
IL Y A 16 HEURES
Serie A
Dybala et la Juve, nous nous sommes tant manqués
IL Y A 20 HEURES