C'est une semaine que les tifosi de l'AS Rome ne risquent pas d'oublier. En sept jours chrono, ils ont connu : une humiliation dans le derby face à la Lazio (3-0), une élimination en 8es de finale de la Coupe d'Italie contre La Spezia (2-4, a.p), marquée par deux expulsions en 30 secondes... et une nouvelle infraction au règlement. En effet, après une première erreur administrative en début de saison, les Giallorossi ont récidivé mardi soir en effectuant six changements au lieu de cinq. Une maladresse aux conséquences inévitables.
Au lendemain de cette bourde, les hauts dirigeants de la Roma ont en effet décidé de se séparer de Manolo Zubiria, le "Global Sport Officer" du club, et surtout du "Team Manager" Gianluca Gombar, très apprécié par le vestiaire romain. Remontés par son départ, Edin Dzeko et ses coéquipiers ont décidé de ne pas rester les bras croisés. Et jeudi matin, ils ont clamé haut et fort leur mécontentement.

Une grève évitée de peu

Serie A
La Roma a lavé l'affront
IL Y A 21 HEURES
Il est alors 11h du côté de Trigoria, le centre d'entraînement de la Roma. Au terme d'une séance vidéo avec leur entraîneur Paulo Fonseca, les sénateurs du groupe se lèvent pour prendre la parole selon une reconstruction de La Repubblica. Paul Lopez, Lorenzo Pellegrini, Edin Dzeko ou encore Gianluca Mancini : tous signifient à leur coach que cette erreur des six changements ne doit pas être attribuée à une seule personne. "Les joueurs voulaient que Fonseca soit le porte-parole de leur volonté de partager la responsabilité, écrit le quotidien. Le tout pour que le jeune Gombar ne soit pas le seul à payer. Au summum de la tension, la mutinerie a été frôlée."
Cette confrontation improvisée dure près de trois heures, au point que Paulo Fonseca, sur la sellette selon les médias italiens, est contraint à décaler l'entraînement à 14h. "Les joueurs ont ensuite évoqué d'autres questions techniques et tactiqueset sur les difficultés traversées actuellement par l'équipe", rapporte de son côté La Gazzetta dello Sport. Mis au courant de la volonté du groupe, les dirigeants romains n'ont toutefois pas flanché : Gianluca Gombar ne reviendra pas. Son départ est acté et aucune marche arrière n'est prévue. Côté terrain, la Roma va retrouver la Spezia, samedi, mais cette fois en championnat. En cas de nouveau revers, un changement d'entraîneur n'est pas à écarter selon les médias transalpins. Dans la ville éternelle, la zone de turbulences est toujours en cours.
Serie A
Deux cartons rouges, trois penalties et la Juve s’en sort dans la polémique
IL Y A UN JOUR
Serie A
Un match fou et la qualif' au bout : l'Atalanta s'abonne à la C1
HIER À 15:24