Marquer plus de buts que l'adversaire permet de gagner des matches, et ça, l'Atalanta l'a bien compris. La Dea a cartonné la Lazio à Rome (1-4), comme elle l'a fait samedi dernier face au Torino (4-2). Guidés par Papu Gomez et diaboliquement réalistes, les Bergamasques menaient déjà 3-0 à la pause. Les Laziales ont eu un sursaut à l'heure de jeu, mais Gomez a aussitôt douché leurs espoirs d'une frappe imparable en lucarne.

Serie A
De sans contrat à buteur en C1 : l'incroyable histoire d'Akpa-Akpro
22/10/2020 À 21:58

Et si le tournant du match avec eu lieu d'entrée de jeu ? La première occasion a bien été pour la Lazio, avec une subtile passe de Luis Alberto pour Ciro Immobile dans la surface. La frappe croisée du gauche du meilleur buteur de Serie A la saison dernière (36 réalisations) a été repoussée par Thomas Strakosha (6e). Robin Gosens, lui, ne s'y est pas trompé. Sur une remise de la tête de Hans Hateboer après un centre de Gomez, l'Allemand a ouvert le score du plat du pied (10e, 0-1). La bataille tactique s'est lancée. Les deux équipes se sont rendues pressing pour pressing, avec intensité et un brin d'animosité. Le réalisme, lui, a choisi son camp.

Immobile aurait pu relancer le match

Le latéral gauche Gosens a mis sur orbite le latéral droit Hateboer, oublié au second poteau, qui n'a laissé aucune chance à Strakosha d'une puissante volée sous la barre (32e, 0-2). La barre, c'est là où a tiré Immobile sur un cafouillage dans la minute qui a suivi (33e). Avant la mi-temps, Papu Gomez a profité d'un mauvais renvoi de la tête de Patric pour éliminer Acerbi et croiser une frappe du droit à ras de terre (41e, 0-3). Touchée mais pas coulée, La Lazio est revenue plus forte après la pause. Marco Sportiello s'est employé devant Adam Marusic (55e) et a cédé face à Felipe Caicedo, servi sur un plateau par Sergej Milinkovic-Savic (57e, 1-3).

Lazio-Atalanta - Serie A 2020-21

Crédit: Getty Images

Dans la foulée, Immobile a eu le droit à son face-à-face pour relancer le match. Mais Sportiello l'a assez gêné pour l'empêcher de cadrer sa frappe (59e). Le raté de trop. Sur l'action suivante, Papu Gomez, excentré à gauche dans la surface, a propulsé un missile du gauche dans la lucarne opposée, après un simple crochet devant Patric (61e, 1-4). Derrière, plus rien. Caicedo, bien que buteur, a beaucoup souffert dans son duel avec José Luis Palomino. Luis Alberto a été trop intermittent, et la Lazio n'a donc pas enchaîné après sa victoire à Cagliari (0-2). L'Atalanta, elle, a rejoint Naples en tête du classement de Serie A, et se rendra justement au stade San Paolo dans deux journées, le 17 octobre prochain.

Ligue des champions
Malgré Haaland, le Borussia boit la tasse à Rome
20/10/2020 À 18:50
Serie A
Naples corrige l'Atalanta, premier but pour Osimhen
17/10/2020 À 14:57