L'Inter ne pouvait pas mieux boucler sa saison. Le club lombard a passé un carton à l'Udinese (5-1) dimanche, lors de la 38e et dernière journée de Serie A. Malgré le titre en poche depuis déjà quelques semaines, l'Inter Milan aura mis un point d'honneur à justifier son nouveau statut de champion d'Italie. En faisant plaisir aux 1.000 spectateurs, visiblement heureux sous leurs masques, admis à San Siro.
Ashley Young de près (8e) et Christian Eriksen sur coup franc (44e) ont lancé les premiers pétards avant la pause. Puis Lautaro Martinez sur un penalty obtenu par Achraf Hakimi (55e), Ivan Perisic d'une jolie frappe du droit (64e) et enfin Romelu Lukaku avec pas mal de réussite, pour son 24e but en championnat (71e), ont conclu le festival.

Romelu Lukaku et Ashley Young (Inter)

Crédit: Getty Images

Transferts
70 millions d'euros pour Hakimi : le PSG fait monter les enchères
19/06/2021 À 09:06
Le troisième gardien intériste Daniele Padelli, entré pour la seconde période à la place du titulaire Samir Handanovic pour profiter de ses premières minutes de la saison, a lui dû s'incliner sur un penalty de Roberto Pereyra (79e). Les Nerazzurri, malgré cette réduction du score peu appréciée par l'exigeant Antonio Conte, pouvaient donc recevoir dans la foulée leur trophée avec le sentiment du devoir accompli au terme d'une saison où ils n'auront mordu la poussière que trois fois.

Chants et fumigènes

Avant le match, les supporters, présents depuis la fin de la matinée aux alentours du stade, ont accueilli avec chants et fumigènes l'arrivée du car des joueurs. Exceptionnellement, pour cette ultime rencontre de la saison, un millier de spectateurs (invités) ont été admis dans l'enceinte de plus de 75.000 places, quelques jours après la finale de la Coupe d'Italie (Juventus-Atalanta) ayant marqué le retour des tifosi au stade.
La Serie A s'est déroulée à huis clos total quasiment toute la saison, à part quelques matches fin septembre, en raison de la pandémie de Covid-19. L'Inter a remporté cette saison son 19e scudetto, onze ans après le dernier, mettant fin à un long règne de la Juventus (9 titres consécutifs). Elle n'est plus qu'à un titre de la seconde étoile sur le maillot (chaque étoile comptant pour dix titres), qui sera très certainement l'objectif de la saison prochaine. Même si les difficultés économiques du propriétaire chinois Suning laissent encore planer une certaine incertitude sur les moyens financiers dont disposera le club l'an prochain.

La fête des tifosi de l'Inter

Crédit: Eurosport

Ligue 1
Intérêt mutuel : Hakimi au PSG, ça se précise !
28/05/2021 À 20:27
Serie A
Deux cartons rouges, trois penalties et la Juve s’en sort dans la polémique
15/05/2021 À 18:03