Et un, et deux, et trois à zéro. Pour le 175ème derby de la Madonnina, l’Inter est parvenu à sortir vainqueur de son duel face à l’AC Milan (0-3), dimanche, lors la 23e journée. Dans une première période globalement maîtrisée, les Interistes ont ouvert le score grâce à leur tandem magique Lukaku-Martinez, avant d’enfoncer le clou dans le deuxième acte, toujours par l’intermédiaire de leur terrifiant duo. Grâce à ce succès, les hommes d'Antonio Conte ont pris quatre points d’avance sur leur dauphin. Surtout, ils ont démontré leur capacité à assumer leur statut de leader.

Serie A
Milan se reprend
HIER À 21:41

Dans les retrouvailles très attendues entre Zlatan Ibrahimovic et Romelu Lukaku depuis leur affrontement en coupe d'Italie, l'attaquant belge est sorti grand vainqueur de ce derby. D'abord, l'avant-centre des Diables Rouges a pensé de manière collective en servant Lautaro Martinez d'un magnifique centre du pied gauche pour voir son acolyte argentin battre Gianluigi Donnarumma de la tête à bout portant (5e, 1-0).

Handanovic a dégoûté Ibra et les Rossoneri

Dans leur système en 3-5-2, les Nerazzuri ont ensuite fait la différence grâce à leur arme favorite : la contre-attaque supersonique. En seconde période, le virevoltant Ivan Perisic a trouvé Martinez au terme d'un beau mouvement collectif pour permettre à l'Argentin de s'offrir un doublé de près (57e, 2-0). Enfin, Lukaku s'est chargé de tuer le suspense sur une frappe du gauche chirurgicale (66e, 3-0). Rien à faire, cette Inter-là était beaucoup trop forte.

Et le l'AC Milan dans tout ça ? Pas vraiment vernis, les Rossoneri sont tombés sur un os en la personne de Samir Handanovic. Dès le début de la seconde période, Ibrahimovic pensait égaliser mais le gardien international a détourné deux tentatives aériennes consécutives du géant scandinave (47e), puis Sandro Tonali s'est aussi cogné contre le mur slovène malgré une jolie frappe qui partait sous la barre (48e).

En forme olympique, Handanovic a même empêché Ante Rebic de sauver l'honneur en toute fin de partie (89e). Depuis le banc de touche où il s'est assis à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire, Ibra ne pouvait que constater les dégâts : l'AC Milan vient de laisser son voisin creuser l'écart en tête, et il ne le reverra peut-être plus...

Serie A
Zlatan au Festival de Sanremo, l'invité qui fait jazzer à Milanello
27/02/2021 À 22:34
Serie A
L'Inter conforte son fauteuil de leader
HIER À 16:00