La Vieille Dame s'accroche et reste dans la course. La Juventus est allée s'imposer sur le terrain de la Sampdoria, samedi, dans le cadre de la 20e journée de Serie A (0-2). Dominateurs en première période, plus laborieux ensuite, les Turinois ont fait trembler les filets adverses grâce à Federico Chiesa (20e) puis Aaron Ramsey (90e+1). Ils s'emparent provisoirement de la troisième place du classement à sept longueurs de l'AC Milan, vainqueur un peu plus tôt à Bologne (1-2).
Le film du match

Une Juve sans pitié

Serie A
Accrochée par Milan, la Juve ne gagne toujours pas
IL Y A 6 MINUTES
Lancée à la poursuite du leader milanais, la Juve a tout de suite pris les choses en mains face à des Génois prudents. A l'aise dans leur 4-4-2 solide, les visiteurs ont pris le contrôle du ballon au milieu de terrain grâce à l'activité d'Arthur et Rodrigo Bentancur et mis la pression sur la défense adverse. Handicapée par la rapide sortie de Bartosz Bereszynski pour se faire soigner après un contact, cette dernière a été prise de vitesse sur un joli mouvement turinois. Cristiano Ronaldo a décalé Alvaro Morata sur la droite et l'Espagnol a servi Chiesa qui a marqué de près sous les yeux Bereszynski, revenu trop tard (0-1, 20e).
Un peu cruel pour la Sampdoria, ce sixième but de Chiesa cette saison illustrait tout de même bien la domination de Turinois sûrs de leurs forces et à l'aise techniquement. Les hommes d'Andrea Pirlo n'ont cependant pas enfoncé le clou ensuite et seul Cristiano Ronaldo s'est montré dangereux mais Emil Audero a détourné sa puissante frappe axiale (39e). Le Portugais a ensuite été repris de justesse dans la surface adverse par un superbe tacle de Maya Yoshida (43e) et la Juve devait se contenter d'un court avantage à la mi-temps.

Ranieri peu inspiré

Claudio Ranieri a visiblement su regonfler le moral de ses hommes durant la pause et la Sampdoria est revenue sur le terrain avec davantage d'ambitions. Fabio Quagliarella s'est lâché et a obligé Giorgio Chellini à réaliser un tacle désespéré pour contrer sa petite frappe sur la gauche (54e) avant de voir Wojciech Szczesny détourner sa tentative côté droit (57e). Face à une Juventus devenue timorée et brouillonne, le coach des Blucerchiati a pourtant décidé de changer son duo d'attaque et de lancer Gaston Ramirez et Ernesto Torregrossa à la place de Quagliarella et Keita Baldé (68e).
https://i.eurosport.com/2021/01/30/2981852.jpg
Malgré la vivacité et l'envie génoise, ce choix n'a clairement pas porté ses fruits et le gardien turinois n'a plus eu à s'employer. Pirlo a connu davantage de réussite en remplaçant Arthur par Ramsey (83e). Le Gallois a facilement marqué le but du break sur une passe de Juan Cuadrado au bout d'un contre lancé par Ronaldo (90e+1). La Juve enchaîne une seconde victoire en championnat après son revers chez l'Inter qu'elle retrouvera dès la semaine prochaine en Coupe d'Italie pour une double confrontation entrecoupée d'un choc de championnat face à la Roma.
Serie A
"Magic Mike", "Iron Mike" : Avec Maignan, Milan a déjà oublié Donnarumma
IL Y A UN JOUR
Ligue des champions
La carte jeune, "l'autre chemin" choisi par la Juve avec les risques que cela comprend
13/09/2021 À 21:55