Ce sont les petites histoires qui font la grande. Débarqué à la Lazio Rome l'été dernier, Jean-Daniel Akpa Akpro pourra vous le confirmer. Du haut de ses 28 ans, l'ex-joueur du TFC est un livre ouvert à lui tout seul. Si l'épilogue reste encore à écrire, il y a d'ores et déja beaucoup de choses à raconter pour celui qui ne compte pas moins de 150 matches avec le Téfécé entre 2011 et 2017. Nommé capitaine lors de la saison 2014-2015, l'ancien Pitchoun se voyait probablement passer encore plusieurs années du côté de la Ville Rose. L'histoire aurait été belle. Et peut-être banale, aussi. Le destin lui avait prévu tout autre chose. Laissé libre au terme de la fin de son contrat en juin 2017, Akpa-Akpro se retrouve alors face au vide.

Toulouse-SG, Zlatan Ibrahimovic et Jean Daniel Akpa Akpro, L1 2013-2014

Crédit: AFP

Serie A
La Juventus peut s'en vouloir, CR7 sourit puis grimace
08/11/2020 À 13:22

"Il y avait eu des malentendus avec le TFC, expliquait Umberto Riva, l'agent du joueur, il y a quelques jours à GianlucadiMarzio.com. C'était bizarre. Il était capitaine, c'était chez lui, tout le monde l'adorait... Le connaissant, ce n'est certainement pas lui qui avait demandé des choses absurdes au club." Sans club, sans contrat, Akpa-Akpro doit également faire face à une pubalgie qui ne le lâche pas.

"C'est une blessure qui lui a fait rater plus d'un an", précisait son agent dans le même entretien. Pendant plusieurs mois, l'international ivoirien (11 sélections) se retrouve seul face à lui-même. Dans l'attente d'un coup de fil, il continue de s'entraîner pour garder la condition physique. En février 2018, le moment tant attendu arrive. Le téléphone sonne enfin, une proposition tombe. Il s'agit de la Salernitana, un club italien qui évolue alors en Serie B. Mis à l'essai, Akpa-Akpro est ensuite embauché pour cinq mois avec, à la clef, une option de prolongation.

"Le mérite revient au directeur sportif du club, Angelo Fabiani, qui cherchait un joueur à ce poste et qui a eu cette intuition, assurait Umberto Riva à GianlucadiMarzio.com. Un pari réussi." Malgré des difficultés logiques après une aussi longue période d'inactivité, Akpa-Akpro fait ses preuves, au point que la Salernitana lève son option de prolongation. Gian Piero Ventura, son entraîneur, en fait rapidement un titulaire de son équipe. L'ancien sélectionneur de l'Italie parle même d'un joueur qui a le niveau pour "évoluer en Serie A". En l'espace de deux saisons et demi, le milieu de terrain accumule les rencontres (58 au total). Et il retrouve son niveau, au point de devenir l'un des chouchous de Claudio Lotito, co-propriétaire du club de Salerne avec Marco Mezzaroma.

Ventura-Lotito, le clash

Également patron de Lazio Rome, Lotito n'est pas du genre à se laisser contrarier. La saison dernière, il croit dur comme fer à une accession de la Salernitana en Serie A. Alors, quand son équipe échoue à la course aux play-offs en s'inclinant face à La Spezia (1-2) lors de la dernière journée, il est hors de lui pour deux raisons : la défaite et l'un des changements de Ventura, qui avait décidé de sortir Akpa-Akpro à vingt minutes de la fin du match.

2018, Gian Piero Ventura, Chievo, Getty Images

Crédit: Getty Images

"Il a tout gâché. Il a enlevé Akpa du milieu de terrain, c'est un fou... Quelle m**** !", lâche-t-il en plein milieu d'un restaurant romain sans savoir qu'il est filmé. Résultat, Gian Piero Ventura, mis au courant des faits, démissionne quelques jours plus tard. Pas vraiment de quoi attrister Claudio Lotito, qui décide alors de faire venir Akpa-Akpro du côté de la Lazio Rome. Le transfert, qui est officialisé le 18 septembre, a de quoi surprendre. "Il voulait jouer en Serie A, assurait son agent. Il y a eu des contacts en France, en Espagne et au Portugal. Mais quand la Lazio a décidé de le recruter, il n'a eu aucun doute (...) Igli Tare (directeur sportif, ndlr) et l'entraîneur Simone Inzaghi lui ont tout de suite témoigné beaucoup de confiance."

L'espoir était mort

Sur un nuage, Akpa-Akpro ne rejoint toutefois pas la Lazio pour faire de la figuration, lui qui a traversé bon nombre de difficultés tout au long de sa carrière. L'ancien capitaine du Téfécé, doté d'une force mentale hors du commun et d'une détermination à toute épreuve, compte bien avoir son mot à dire avec les Biancocelesti, qualifiés en Ligue des champions après une longue disette. "L'espoir était mort", confiera-t-il lors de sa conférence de présentation. Le voilà définitivement ressuscité depuis mardi dernier. A la 67e minute de jeu du match face au Borussia Dortmund comptant pour la première journée de Ligue des champions, Simone Inzaghi décide de lancer Akpa-Akpro dans la bataille. La situation est alors plus que tendue depuis cinq bonnes minutes et la réduction du score du club allemand, alors mené 2-1.

Pour l'intéressé, les émotions se mélangent. Le voilà en passe de disputer le premier match de C1 de sa carrière après des années de galère. Mais la tension est telle qu'il n'a pas vraiment le temps de réfléchir. Il y a une victoire à garder et un score à défendre. Akpa-Akpro entre en jeu sans savoir ce que lui réserve, encore une fois, son incroyable destin. Lancé délicieusement en profondeur par un extérieur du pied de Luis Alberto, Ciro Immobile reçoit le ballon sur le côté gauche de la surface de réparation. L'attaquant italien s'arrache pour remettre le ballon au centre, où se trouve... Jean-Daniel Akpa Akpro, qui a bien suivi. Du pied gauche, il crucifie Marwin Hitz à bout portant et insrit son premier but en Ligue des champions. De quoi boucler la boucle. Sur le banc, Inzaghi n'en revient pas. Le dernier joueur de la Lazio à avoir marqué lors de son premier match en Ligue des champions, c'était lui. En 1999.

La favola di Jean-Daniel Akpa Akpro, in gol all'esordio Champions con la Lazio

Crédit: Getty Images

"Quand Didier Drogba, avec qui il a disputé le Mondial en 2014, a appris que je m'occupais de lui, il m'a tout de suite dit que c'était un garçon en or et qu'il méritait d'avoir sa chance, se souvenait son agent Umberto Riva cette semaine. Jean-Daniel n'a pas explosé tard, il a juste explosé deux fois (...) Tout le monde a été surpris par son but contre Dortmund. Pas nous. Mais il ne prend pas la grosse tête, il dit qu'il a juste fait son boulot et qu'il est très heureux." Et finalement, c'est tout ce qui compte pour Akpa-Akpro. Son histoire est encore loin d'être finie.

Ligue des champions
Imbroglio à la Lazio sur le Covid-19, la Fédération enquête
03/11/2020 À 17:20
Serie A
La Lazio en quarantaine après des tests positifs au Covid-19
31/10/2020 À 15:23