Le film du match
Un retour aux affaires laborieux pour l'AC Milan. Malmené par la Sampdoria Gênes sur sa pelouse en ouverture de la 29e journée, le club lombard a dû partager les points avec son adversaire samedi en Serie A, au terme d’un match où les joueurs de Claudio Ranieri ont joué pendant une demi-heure à dix (1-1). Alors que Fabio Quagliarella a ouvert le score, c’est Jens Hauge qui a sauvé son équipe. Voilà la deuxième place des Milanais désormais menacée par la Juve, qui comptent cinq longueurs et deux matches de retard, tandis que l’Inter peut maintenant accroître son avance en tête du championnat.
Serie A
Inzaghi et l'Inter attendent Eriksen "à bras ouverts"
07/07/2021 À 15:14
Décidément, l'AC Milan n'y arrive plus à San Siro. Face à la Sampdoria, les hommes de Stefano Pioli ont pioché à domicile, en alignant un quatrième match de suite sans victoire (2 nuls, 2 défaites). Un moindre mal pour les coéquipiers de Zlatan Ibrahimovic, menés au score et grandement bousculés par une équipe joueuse et sans complexe, puisque quasiment assurée d'être en Serie A l'an prochain. Quand on voit plus le Suédois pester envers ses coéquipiers que tenter sa chance face aux buts adverses, cela est rarement bon signe.

Changement gagnant pour Pioli

Et l'énervement de l'ancien joueur du PSG a symbolisé l'incapacité de l'AC Milan, pendant presque toute la rencontre, à inquiéter une Samp' longtemps bien organisée derrière mais surtout capable de faire tourner la tête à la défense milanaise. Comme en début de match où les visiteurs se sont créés les opportunités les plus dangereuses. Donnarumma, d'abord d'une belle claquette (5e), puis en se couchant vite sur une frappe pas assez puissante de Tommaso Augello (22e) avant de se détendre parfaitement pour repousser une tête de Morten Thorsby (24e), a heureusement tenu la baraque pour laisser son équipe dans le match.
Alors que ses coéquipiers, incapables de cadrer une frappe pendant plus d’une heure, ont relevé la tête et repris le contrôle du jeu après une grosse demi-heure, le portier italien a toutefois dû s’incliner après une énorme erreur de Théo Hernandez. Le Français a terriblement manqué d’attention sur une passe plein axe devant sa surface, exploitée par Quagliarella qui a lobé le gardien des Rossoneri (0-1, 57e). Un but qui récompensait la solide partition des Gênois, mais suivi dans la foulée par l’exclusion d’Adrien Silva, qui a reçu un deuxième jaune après une faute stupide (59e).
Dès lors, Milan a de plus en plus porté le danger sur le but adverse. Entré à la 74e minute, Hauge a finalement délivré les siens d’un bel enchaînement crochet-frappe enroulée dans la surface (1-1, 87e). Franck Kessié a bien failli doubler la mise au bout du temps additionnel, mais son tir dans la surface a été dévié sur le poteau (90e+3). Insuffisant pour permettre à Milan de bien entamer le sprint final. Les Lombards doivent désormais espérer un faux pas de leurs adversaires.
Serie A
Milan accroché, la Juve peut encore croire à la Ligue des champions
16/05/2021 À 20:41
Serie A
7-0 : Le Milan pulvérise le Toro
12/05/2021 À 20:37