Après la déception, la correction. Cinq jours après sa sortie sans gloire dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions face à Porto, la Juventus a bien rebondi en championnat, sur la pelouse de Cagliari (1-3). Forcément, c’est l’homme au centre de toutes les critiques et des attentions de l’autre côté des Alpes, Cristiano Ronaldo, qui a répondu avec un triplé en 22 minutes. Le Portugais permet à son équipe de revenir provisoirement à un point de l’AC Milan, deuxième, mais surtout de creuser l’écart avec le cinquième, l’AS Rome, repoussé à cinq longueurs.
Le connaissant, Cristiano Ronaldo a fini ce match frustré. Le quintuple ballon d’Or a eu beau inscrire un triplé lors de cette 27e journée, il a manqué, en toute fin de match (90e+4), un face à face qu’il a l’habitude de toujours remporter, face à Alessio Cragno qui a subi les foudres du Portugais ce dimanche. De quoi laisser un peu d’amertume au perfectionniste qu’est CR7, qui a tout de même remis tout le monde à sa place en Italie, après une semaine agitée suite à la nouvelle désillusion des siens en C1.
Serie A
Ronaldo est de retour à Turin et devrait y rester
26/07/2021 À 14:25

Le deuxième triplé le plus rapide de la carrière de Ronaldo

Mis en porte-à-faux par la presse transalpine après la sortie prématurée de la Vieille Dame de la plus belle des compétitions européennes, il n’a fait qu’une bouchée d’une équipe de Cagliari, 17e mais qui, sur une bonne lancée de trois matches sans défaite dont deux victoires, s’est montrée joueuse et pas du tout effrayée par le nonuple champion de Serie A en titre. A tort, puisque les Piémontais se sont régalés, tout au long du match, des espaces laissés dans leur dos par les Cagliaritains.
Mais c’est d’abord sur corner que les Sardes ont fait preuve de laxisme, laissant Ronaldo reprendre seul de la tête à six mètres une offrande de Juan Cuadrado (0-1, 10e). L’ancien Madrilène s’est ensuite fait justice sur un penalty (0-2, 25e). Puis il a envoyé un missile du gauche suite à un bon décalage d’un Frederico Chiesa toujours aussi remuant sur le flanc gauche (0-3, 32e). Les Bianconeri auraient pu alourdir le score si Alvaro Morata, passé au travers de ce match, s’était montré plus adroits dans la surface adverse (22e, 38e, 54e).
Mais ils ont surtout passé le second acte à subir, tandis que les Sardes, d’abord dangereux sur coups de pieds arrêtés, ont de mieux en mieux combiné. Giovanni Simeone a réduit le score autour de l’heure de jeu (1-3, 61e). Mais les Rossoblu n’ont pas plus réussi à faire trembler la Juve ensuite, si ce n’est sur une frappe un peu trop croisée de Gaston Pereira (85e) qui aurait pu relancer encore plus une fin de match dominée par les locaux. La Juve tentera d’enchaîner sur un quatrième succès de rang en championnat dès la semaine prochaine face à Benevento.
Serie A
La Juve est claire sur Ronaldo : "Quand il aura fini ses vacances, il rejoindra l'équipe"
01/07/2021 À 14:41
Premier League
Tottenham nomme Paratici comme directeur général du football
12/06/2021 À 17:44