L’AC Milan chute pour la seconde fois de rang en Serie A. Les hommes de Stefano Pioli n’ont pas surfé sur leur première victoire européenne de la saison, mercredi, face à l’Atlético de Madrid. Sur la pelouse de San Siro, les Milanais, bien entrés dans le match, se sont fait renverser en neuf minutes par Sassuolo et n’ont jamais réussi à reprendre le match en main (1-3). Les Rossoneri ont terminé la rencontre à dix contre onze suite à l’expulsion d’Alessio Romagnoli. Milan laisse la chance à Naples de prendre, seul, la tête du championnat.

Romagnoli buteur…

Serie A
Pourquoi Milan a pris l'accent français ces dernières années
17/01/2022 À 21:49
Après un premier quart d’heure dominateur, l’AC Milan a fini par être récompensé par une tête d’Alessio Romagnoli au premier poteau après un corner joué à deux entre Diaz et Theo Hernandez (21e). Rapidement, Sassuolo a inversé le rapport de force grâce à une égalisation suite à une frappe lointaine parfaite de Gianluca Scamacca en plein lucarne (24e). Sonnés, les Rossoneri ont craqué une seconde fois quelques minutes plus tard. Sur un corner des Neroverdi mal repoussé, Scamacca, encore une fois, a envoyé une frappe puissante à ras de terre finalement contrée par Simon Kjaer dans son propre but (33e).
Son équipe étant menée 1-2 à la pause, Stefano Pioli a décidé d’effectuer deux changements au retour des vestiaires. Franck Kessié et Junior Messias ont remplacé Tiémoué Bakayoko et Brahim Diaz mais ne sont pas parvenus à se rendre décisifs, comme lors du succès à Madrid dans la semaine où l’attaquant brésilien avait inscrit le but vainqueur sur une passe décisive du milieu ivoirien. Sans solution face à un bloc bien en place et un collectif bien huilé de Sassuolo, les Milanais n’ont pas réussi à se montrer dangereux lors du second acte.

… puis fautif et expulsé

Les hommes d’Alessio Dionisi en ont profité et ont inscrit le but du break après l’heure de jeu. Domenico Berardi a brillamment éliminé Alessio Romagnoli dans la surface milanaise grâce à une belle feinte de corps avant d’envoyer une frappe entre les jambes de Mike Maignan (66e). Le défenseur italien, coupable sur le troisième but des visiteurs a même été expulsé quelques instants plus tard après un croche-patte face à Grégoire Defrel (77e). Malgré son onzième but en Serie A, Romagnoli a vécu une après-midi compliquée, à l’image de ses coéquipiers enregistrant un deuxième revers en 14 journées.
Avec 32 points, l’AC Milan reste deuxième derrière le Napoli qui compte le même nombre d’unités. Ce dimanche soir, les Napolitains auront donc l’occasion de prendre, seul, la tête de la Serie A en cas de match nul ou de succès face à la Lazio Rome. Grâce à cette belle victoire à San Siro, Sassuolo grappille une place au classement et monte au douzième rang avec 18 points après 14 matches.
Serie A
L'AC Milan punie sur le gong, Naples engrange
17/01/2022 À 19:27
Transferts
Spiderman, Real à 11 ans et "Superclasico" : Alvarez, inclassable et convoité
12/01/2022 À 18:19