Réaliste, l'AC Milan réussit la passe de cinq. Face à un Torino trop imprécis, les Milanais ont assuré la victoire (1-0) grâce à un but d’Olivier Giroud avant le quart d’heure de jeu (14e). Privé de la possession d’entrée de match, l’AC Milan a profité d’un coup de pied arrêté pour faire la différence et remporter un cinquième match consécutif à domicile depuis le début de la saison. Les joueurs de Stefano Pioli prennent provisoirement la tête de la Serie A en attendant le match de Naples contre Bologne ce jeudi.

Giroud, encore lui

Serie A
Le transfert de Ronaldo à Manchester United dans le viseur de la justice italienne
IL Y A 6 HEURES
Pourtant, au vu de la physionomie de la rencontre, Milan peut être heureux de quitter sa pelouse San Siro avec trois points en poche. Dangereux en première période en opérant en contre-attaque, c’est sur leur première action de la rencontre que les coéquipiers d'Olivier Giroud ont obtenu un corner par Saelemaekers. Bien placé au deuxième poteau, l’attaquant français a profité de la déviation de Krunic pour marquer à bout portant (1-0, 14e). Le Torino, qui enchaînait les séquences de possession et les récupérations hautes venait de se faire surprendre contre le cours du jeu.
Une possession de balle (56% au total) stérile pour les joueurs d’Ivan Juric puisqu’ils n’ont tiré que trois fois avant la pause, sans jamais cadrer. Devant un arbitre prompt à dégainer les avertissements, Pioli et Juric n’ont pris aucun risque en remplaçant les joueurs avertis à la mi-temps afin d’éviter une expulsion malvenue dans ce match serré. Pendant que Milinkovic-Savic passait une soirée des plus tranquilles malgré le score en défaveur des siens, ses coéquipiers manquaient toujours autant de précision.
À l’image de la frappe trop écrasée de Belotti (53e) pourtant parfaitement servi sur la droite de la surface ou de celle de Sanabria pas suffisamment croisée et détournée par Tatarusanu (76e). La plus belle action des Turinois sera finalement une reprise de volée de Praet sur la transversale (85e). Mais avec seulement deux tirs cadrés en douze tentatives, les coéquipiers de Belotti ne pouvaient espérer mieux. Un Milan décevant et inoffensif malgré le but de Giroud (0 tir cadré après la pause) mais qui repart avec ce qu’il était venu chercher : la tête du championnat.
Serie A
8 buts, 3 rouges... et 100 minutes de jeu : Un 4-4 fou entre la Lazio et l'Udinese
IL Y A 21 HEURES
Serie A
Le coup dur pour Milan : Kjaer, blessé au genou, absent plusieurs mois
HIER À 16:42