Petit à petit, la Juventus poursuit sa remontée. Opposée à la Roma de José Mourinho ce dimanche soir à l’occasion de la huitième journée de Serie A, la Vieille Dame est parvenue à s’imposer grâce à un but un brin heureux de Moise Kean. Elle signe ainsi un quatrième succès consécutif en championnat qui lui permet de passer de la dix-huitième à la septième place. A seulement une unité de la Roma, installée en quatrième position synonyme de qualification en Ligue des champions en fin de saison. Mais à dix unités du leader napolitain qui a tout gagné jusqu’ici.
Cette victoire étriquée est celle de l’abnégation et du réalisme. Notamment privée d'Adrien Rabiot, touché par le Covid-19, et Paulo Dybala encore diminué, la Juve a fait un match très sérieux et appliqué. Sans grand coup de génie, mais avec l’efficacité nécessaire dans les deux surfaces à des moments clés. Alors que la Roma avait pris la mesure dans le premier quart d’heure, les hommes de Massimiliano Allegri ont pris un ascendant sur leur première opportunité. La seule de la première période.
Serie A
Dybala brille, la Juve respire
30/11/2021 À 21:43

Veretout a manqué son premier penalty

Sur un centre de Mattia De Sciglio au deuxième poteau, Federico Bernardeschi et Moise Kean ont sauté à la réception au deuxième poteau. Le premier a repris de la tête et envoyé le ballon sur le crâne du second. Cette déviation involontaire de l’ancien Parisien a permis une ouverture du score presque inattendue (1-0, 16e). Cela a été le premier des deux coups durs subis par la Roma dans ce premier acte.
Car, juste avant la pause, M. Orsato s'est un peu précipité pour accorder un penalty pour une faute réelle de Wojciech Szczęsny sur Henrikh Mkhitaryan alors que Tammy Abraham marquait dans la continuité du mouvement. Le sentence a été exécutée par l’international français, Jordan Veretout, préposé à l'exercice. Mais sa tentative a été repoussée par le portier polonais. Les joueurs de José Mourinho ne s’en remettront pas. Veretout a lui essuyé son tout premier échec sur penalty avec le maillot de la Louve (13/13 avant ce match).
En dehors de frappes lointaines, les Romains n’ont pu se montrer véritablement dangereux. La meilleure opportunité du second acte a été à mettre à l’actif des Bianconeri. Un superbe retourné acrobatique de Bernardeschi stoppé sur sa ligne pour Rui Patricio. Kean, à l’affût, a ensuite envoyé le ballon au-dessus (48e). Ce sera donc trois points sans une petite touche d’esthétisme. Mais la Juve s’en contentera facilement.
Serie A
Le transfert de Ronaldo scruté de près par la police financière italienne
27/11/2021 À 22:43
Serie A
Selon Allegri, la Juve n’a même pas l’équipe pour jouer le titre : "On peut viser le Top 4"
27/11/2021 À 21:35