L'Inter Milan a été bousculée, mais les Nerazzurri ont fini par renverser la situation. Ce mardi soir, les hommes de Simone Inzaghi se sont imposés sur la pelouse de la Fiorentina (1-3), lors de la 5e journée de Serie A. Au stade Artemio Franchi de Florence, ce sont pourtant les locaux qui avaient ouvert la marque, par l'intermédiaire de Riccardo Sottil (23e), mais l'Inter a donc fini par l'emporter, grâce à Matteo Darmian (52e), Edin Dzeko (55e) et Ivan Perisic (87e). Au classement de la Serie A, les Intéristes sont provisoirement en tête.

Gonzalez a fini par craquer et être expulsé

Serie A
Dzeko sauve l'Inter contre Sassuolo
02/10/2021 À 21:05
Edin Dzeko, de la tête, a donc renversé la situation, sur corner, pour son quatrième but de la saison en championnat (55e, 1-2). A ce moment-là, le technicien intériste pouvait serrer le poing et patienter pour effectuer son coaching. Car son équipe a clairement dominé cette seconde période, et a même fini par entériner définitivement sa victoire, par l'intermédiaire d'Ivan Perisic (87e, 1-3), alors que juste avant, Marcelo Brozovic avait déjà chauffé les gants de Bartlomiej Dragowski (82e).
Une victoire qui était pourtant loin d'être acquise tant les visiteurs ont été bousculés en première période par une séduisante formation de la Fiorentina, auteur d'un excellent début de saison. L'homme fort de cette équipe, Nicolas Gonzalez, a mis à contribution Samir Handanovic (2e, 34e, 45e), et il s'est même mué en passeur décisif pour Riccardo Sottil, qui avait alors ouvert la marque (23e, 1-0).
Avant Nicolás González (un but et une passe décisive au stade Franchi en deux matches de championnat), le dernier joueur à avoir pris part à au moins un but lors de chacun de ses deux premiers matches de Serie A à domicile avec la Fiorentina était Alberto Aquilani en 2012. Mais, certainement frustré par la tournure des événements, Gonzalez a fini par péter les plombs, en toute fin de rencontre, pour écoper de deux cartons jaunes consécutifs, synonyme d'expulsion (78e).
Toujours est-il que les Nerazzurri pourront remercier leur gardien de but, particulièrement sollicité dans le premier quart d'heure, par également Dusan Vlahovic (10e) et Cristiano Biraghi (12e), et il leur a certainement permis de ne pas avoir plus d'un but de retard. Contre la Fiorentina, l'Inter a signé sa 1500e victoire en Serie A. Les Nerazzurri franchissent ce cap après 91 ans, 11 mois et 15 jours depuis leur premier succès (octobre 1929 contre Livourne). Les champions d'Italie en titre continuent donc leur marche en avant.
Ligue des champions
Le Shakhtar et l'Inter dos à dos, Haller porte encore l'Ajax
28/09/2021 À 18:40
Serie A
L'Inter et l'Atalanta dos à dos après un match fou
25/09/2021 À 18:09