Des perquisitions ont eu lieu ce mardi dans les bureaux du Napoli, à Castel Volturno et à Rome, "visant à recueillir des documents utiles en relation avec des comportements illégaux présumés liés à la vente et l'achat de certains joueurs à l'été 2020", dont celui de Victor Osimhen, a indiqué le parquet de Naples dans un communiqué. Le président napolitain Aurelio De Laurentiis est notamment visé par cette enquête, ont précisé plusieurs médias italiens.
Le parquet indique que les perquisitions menées en Italie répondent à des demandes émanant des autorités judiciaires italiennes et françaises. Le club de Lille avait aussi été l'objet d'une perquisition dans le dossier Osimhen en mai. L'attaquant nigérian a rejoint Naples en 2020 dans le cadre d'un transfert estimé à environ 70 millions d'euros. Mais le Napoli a fait baisser la facture en vendant au club français quatre joueurs pour un total d'environ 20 millions d'euros. Cette somme a été considérée par la presse comme largement surévaluée au vu du profil des joueurs en question, dont trois n'ont en fait jamais évolué à Lille.
Serie A
A 40 ans, Ibrahimovic prolonge le plaisir
18/07/2022 À 13:20
Je ne suis jamais allé à Lille
En avril, l'avocat du club italien avait défendu la "sincérité de l'opération" Osimhen en marge d'une autre procédure, lancée par la justice sportive italienne contre une dizaine de clubs pour des fraudes comptables présumées. Tous ces clubs avaient été acquittés dans ce volet sportif. "On a mis en évidence la sincérité de l'opération, en démontrant comment la valeur d'Osimhen, et des quatre joueurs transférés de Naples à Lille, a été déterminée sur la base de considérations de nature technique", avait assuré l'avocat Mattia Grassani au Corriere dello Sport.

Plus cher que Pépé et au même prix que Suarez : le braquage du LOSC avec l'OVNI Osimhen

Sur les quatre joueurs achetés par les Dogues, seul le gardien grec Oréstis Karnézis (36 ans) a effectivement intégré l'effectif lillois. Il n'a toutefois disputé qu'une rencontre, en mars 2021, jusqu'à la résiliation de son contrat annoncée le 30 mai dernier par le LOSC. Les trois autres, l'attaquant italien Ciro Palmieri (22 ans), l'ailier italien Luigi Liguori (24 ans) et le défenseur central Claudio Manzi (22 ans), ont eux immédiatement été prêtés puis revendus. Ils évoluaient la saison dernière en 3e ou 4e division en Italie.
L'un d'eux, Luigi Liguori, a admis en décembre dernier dans le quotidien La Repubblica n'être "jamais allé à Lille", pas même pour signer le contrat. Ce joueur, vendu au LOSC pour quelque 4 millions d'euros, a confié sa "colère" après cette opération qui, a-t-il ajouté, a "pesé" sur sa carrière.
Serie A
Buffon sur Di Maria : "Dans la Serie A actuelle, il serait comme Maradona"
20/06/2022 À 12:32
Serie A
La piste Lukaku "faisable", l'après-Skriniar anticipé : Marotta décrypte le mercato de l'Inter
20/06/2022 À 10:28