La victoire attendra. Alors qu’elle a longtemps imaginé s’imposer pour la première fois de la saison en Serie A, la Juventus a finalement dû se contenter d’un nul à domicile face l’AC Milan (1-1), pour ce choc de la 4e journée de Serie A. Deux points perdus en raison de l’égalisation d'Ante Rebic, à l’entrée du dernier quart d’heure, qui a répondu à l’ouverture du score de Morata.
Un résultat frustrant pour les deux équipes. Le Milan laissant passer l’opportunité de prendre seul les commandes du championnat. La Juventus devenant un improbable relégable, installée à la dix-huitième place avec deux petits points, huit longueurs derrière les Rossoneri.
Serie A
Dybala et le VAR sauvent la Juve d'une déconvenue, Naples et la Roma dos à dos
HIER À 20:51

Une première aboutie pour la Juve

Revigorée par sa victoire en Ligue des champions à Malmö en Ligue des champions mardi dernier (0-3), l’équipe de Massimiliano Allegri a parfaitement débuté cette rencontre. Plus entreprenante, elle a rapidement ouvert le score sur un contre. Bien lancé par Dybala, Morata s’est présenté face à Maignan et l’a trompé d’une joli petit ballon piqué (1-0, 4e).
La suite a été du même acabit. Avec une Juventus qui se projette vite vers l’avant, réussissant probablement sa meilleure première période de la saison. Mais Maignan a sauvé les siens du break face à Morata (17e) et Dybala (18e).

Kalulu a raté la balle de match...

Une aubaine pour des Rossoneri qui ont montré un autre visage après la pause. Faisant parler leur collectif déjà bien au point. Mais avec les absences conjuguées d’Ibrahimovic, gêné au tendon d’Achille, et d’Olivier Giroud, touché au dos, les hommes de Stefano Pioli ont longtemps eu du mal à se mettre dans des situations de tir avantageuses. Jusqu’à la reprise de la tête sur corner de Rebic qui a catapulté le ballon au fond des filets avec l’aide du poteau (1-1, 76e).
Le Milan aurait même pu réussir le coup parfait, avec son latéral droit français Pierre Kalulu. L’ancien Lyonnais a eu la balle de match. Mais sa frappe a été repoussée par Szczesny qui a bien fermé l’angle (86e). De quoi finalement faire apprécier ce petit point obtenu à la Vieille Dame. Même si elle vit son pire début de saison en Serie A depuis 60 ans.

Ante Rebic lors de Juventus-Milan (1-1) en Serie A

Crédit: Getty Images

Serie A
L'AC Milan s'épargne de gros regrets et s'empare du trône
23/10/2021 À 20:40
Ligue des champions
Tarif maison : La Juve enchaîne face au Zenit
20/10/2021 À 20:54