Auteur d’un match appliqué ce dimanche, l’AC Milan est parvenu à renverser la tactique mise en place par Gian Piero Gasperini, et s’est offert à Bergame l’Atalanta (3-2) ainsi que la deuxième place de Serie A, derrière Naples. Toujours invaincus cette saison, les Rossoneri ont rapidement ouvert le score par l’intermédiaire du capitaine Davide Calabria (1e), avant d’aggraver la marque en fin de première période grâce à un but en solitaire de Sandro Tonali (42e).
Les hommes de Stefano Pioli ont enfoncé le clou à la 78e sur une frappe tout en puissance de Rafael Leao, avant de voir Duvan Zapata réduire l’avance sur pénalty (86e), puis Mario Pasalic insuffler de l’espoir dans les derniers instants (90e+4). Score final 3 – 2, du spectacle, et surtout un football rempli d’idées aussi bien du côté de la Dea que des Milanais.
Serie A
Naples laisse la tête au Milan, l'Atalanta s'immisce dans la course au titre
HIER À 21:38
Avant la trêve internationale, Stefano Pioli peut remercier son n°8, Sandro Tonali, véritable maestro au cœur du jeu milanais ce dimanche. L’ancien de Brescia s’offre un but en solitaire après une récupération effectuée par lui-même à la 43e, mais a surtout magnifié ses coéquipiers sur la pelouse du Gewiss Stadium. Les Rossoneri tiennent là un joueur d’une qualité rare, capable de Pirlo autant que de Gattuso.

L'Atalanta peut s'inquiéter

Autres prestations remarquables dans les rangs de l’AC Milan : celles de Théo Hernandez et de Mike Maignan. Les deux internationaux Français ont livré des copies qui justifient pleinement l’appel de Didier Deschamps pour les matches de Ligue des Nations à venir. Agité dans son couloir, le latéral gauche n’a pas résisté à l’envie de décrocher vers l’axe, offrant le troisième but milanais à Rafael Leao à la 78e.
Très demandé en première période, Mike Maignan sort des parades coup sur coup (14e, 18e, 20e) qui maintiennent les siens en tête. L’ancien portier lillois est sanctionné sur pénalty par Zapata (86e), puis en fin de match par Pasalic (90e+4), second but sur lequel sa défense, restée apathique, ne lui permet pas d’agir en conséquence.
Huitième au classement du championnat, l'Atalanta peut s'inquiéter malgré la qualité technique proposée par les hommes de Gian Piero Gasperini. Après avoir perdu Robin Gosens et Hans Hateboer, tous deux blessés, la Dea a vu Matteo Pessina sortir sur blessure (et sur civière) à la 24e minute, touché à l’arrière de la cuisse. Les Bergamasques devront impérativement se reprendre sur la pelouse de l’Empoli le 17 octobre prochain, sous peine de s’enfoncer dans le milieu de tableau de la Serie A.
Serie A
Ibra ménagé et place au sommet : pour Milan, c'est le scénario parfait
04/12/2021 À 16:15
Serie A
Pasalic voit triple avec l'Atalanta, la Fiorentina de Vlahovic se reprend
30/11/2021 À 19:55