AFP

Juventus - Naples (2-2, 6-5 tab) : Naples détrône la Juve à Doha au bout du suspense

Au bout du suspense (et d'une séance de tirs au but folle), Naples détrône la Juve

Le 22/12/2014 à 21:32Mis à jour Le 22/12/2014 à 23:34

Mené deux fois au score, lundi à Doha, Naples a remporté la SuperCoupe d'Italie en battant la Juventus, double tenante du titre, au terme des tirs au but (2-2, 6-5 tab).

Le suspense a été total, la séance de tirs au but interminable. Au terme d’un match à rebondissements dans la nuit qatarie, les Napolitains ont décroché la deuxième Supercoupe d’Italie de leur histoire aux dépends de la Juventus (2-2, 5-6 tab), lundi à Doha. Un doublé de Gonzalo Higuain (68e, 118e) a d’abord répondu à un doublé de Carlos Tevez (5e, 106e) avant que les deux équipes ne se départagent au petit jeu des tirs au but. Au bout de 18 tentatives, c’est finalement Rafael qui a offert le trophée aux siens en stoppant d’une main ferme le tir de Padoin.

La Juve (double tenant du titre) ou Naples ? Carlos Tevez ou Gonzalo Higuain ? La Supercoupe d’Italie a eu du mal à choisir entre les deux rivaux transalpins et leurs deux héros argentins. Dans les 90 premières minutes comme lors de la prolongation, le match a offert un scénario identique : un but de Tevez avant la réponse de son compatriote, Gonzalo Higuain. A l’affût après un gros cafouillage entre Albiol et Koulibaly, l’Apache a été le premier à frapper et à cueillir à froid des Napolitains bien fautifs sur l’action (5e, 0-1). Mal partis, les hommes de Benitez ont pourtant réagi de belle manière mais Hamsik (16e) comme Higuain (60e) se sont heurtés aux montants de Buffon ou à Buffon lui-même (Higuain, 42e).

18 tirs au but

Sur sa troisième grosse occasion, l’Argentin du Napoli est parvenu à remettre les siens à égalité d’une belle tête décroisée (68e, 1-1). En difficulté physique, Naples s’est mis à subir mais a réussi à décrocher la prolongation malgré les tentatives lointaines de Vidal (85e), Tevez (89e) ou Llorente (90e+1). Acculés dès la reprise, les Azzurri ont finalement cédé sur un deuxième but de Tevez, à la conclusion d’un numéro de soliste de Paul Pogba (106e, 1-2).  Sur le banc, Allegri pouvait alors croire au titre mais Higuain, encore lui, a surgi dans les derniers instants du match (118e, 2-2) et offert aux siens une montée d’adrénaline.

La soirée au Jassim Bin Hamad Stadium est alors tombée dans la folie et les deux héros du soir ont connu un sort totalement différent. Carlos Tevez a loupé son penalty, pas Higuain. Mais la réalisation de l’ancien du Real n’a pas suffi à qualifier les siens. A 5-5, les pieds se sont tétanisés et les gardiens ont sorti le très grand jeu. Les quatre tireurs ont loupé leur tentative soit sur des parades exceptionnelles, soit en étant loin du cadre. Koulibaly, déjà décisif après deux ballons sortis sur sa ligne en cours de match, a offert un point d’avance aux siens. Que Rafael a assuré sur un dernier arrêt devant Padoin. Naples aura maintenant le temps de fêter son titre comme il se doit.

Gonzalo Higuain (Naples), auteur d'un doublé face à la Juventus

Gonzalo Higuain (Naples), auteur d'un doublé face à la JuventusAFP

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0