"Tout le monde doit subir les conséquences de ce qu'il a fait et on ne peut pas prétendre que rien n'est arrivé". Interrogé dans les colonnes du Daily Mail, Aleksander Ceferin a de nouveau prévenu les douze clubs concernés par le très éphémère projet de la Super Ligue : oui, des sanctions vont tomber dans les prochaines semaines. "Mais pour moi, il y a une grosse différence entre les clubs anglais et les six autres. Ils se sont retirés en premier, ils ont admis leur erreur. Il faut une certaine grandeur de caractère pour dire: 'je me suis trompé", précisait toutefois le patron de l'UEFA.

La Super Ligue est morte, vive la Super Ligue ? "Dans les faits, on y arrive pas à pas"

Derrière cette dernière déclaration, un concept plutôt clair. Chacun des douze clubs sera puni à hauteur de son implication dans ce projet. Et selon La Gazzetta dello Sport, trois équipes risquent des sanctions plus sévères : la Juventus, le Real Madrid et le FC Barcelone. "Elles concerneront également les dirigeants, qui risquent des supensions ou interdictions d'exercer", prévient le quotidien italien, qui parle de punitions plus "sévères" pour la Vieille Dame et les deux géants espagnols.
Süper Lig turque
7 passements de jambes et le coup du foulard : Balotelli marque un but dingue
IL Y A 4 HEURES
Liga
Le Barça battu et hué par le Camp Nou, l'Atlético et Séville finissent sur une bonne note
IL Y A 5 HEURES
Serie A
Snobé par les Bleus, héros du Milan : une semaine à la Giroud
IL Y A 5 HEURES