Arsenal est retombé dans ses travers. Après six matchs sans défaite et cinq matchs sans encaisser de but, les Gunners se sont inclinés face à Southampton, en 16e de finale de la FA Cup (1-0), samedi. Malgré une dernière demi-heure dominée par les joueurs de Mikel Arteta, ceux de Ralph Hasenhüttl n’ont pas volé leur qualification, et sont parvenus à faire la différence grâce à un centre de Walker-Peters, dévié par Gabriel dans son propre but (23e). Les Saints s’offrent le tenant du titre et retrouveront Wolverhampton au tour suivant.

Kyle Walker-Peters félicité par Theo Walcott après son tir détourné contre son camp par Gabriel lors de Southampton - Arsenal en Cup

Crédit: Getty Images

Premier League
Nouveau coup d'arrêt pour Leicester
HIER À 13:59

Le film du match

Opposés aux tenants du titre, les locaux ont une nouvelle fois prouvé leur capacité à tenir tête aux équipes les plus réputées d’Angleterre cette saison. Dans leur style caractéristique, les hommes de Hasenhüttl ont dès le début de la rencontre mis beaucoup d’intensité, avec un pressing empêchant Arsenal de relancer correctement. Après deux premières alertes sur la cage de Leno venues du côté droit, les Saints ont continué d’appuyer sur cette zone jusqu’à trouver la faille, à la 23e minute. Décalé dans son couloir, Kyle Walker-Peters a adressé un centre aux abords des 5,50 mètres qui a trompé la vigilance de Gabriel, malheureux buteur contre son camp. De retour après presque un mois d’absence, l’ancien Lillois a connu un après-midi très compliqué.

Le scénario n’a pas changé en deuxième période, où les Gunners ont été étouffés par le pressing adverse. Si l’entrée de Thomas Partey à l’heure de jeu a permis aux siens de sortir la tête de l’eau, ses attaquants ne sont pas pour autant parvenus à faire la différence. Les coéquipiers de Ryan Bertrand ont accusé le coup physiquement lors des trente dernières minutes, mais ont pu profiter de l’inefficacité des visiteurs pour tenir le score jusqu’au coup de sifflet final.

Ward-Prowse au plus-que-parfait

Aligné au cœur de l’entrejeu et capitaine des Saints, James Ward-Prowse a réalisé une prestation de grande facture. Omniprésent à la récupération, le joueur de 26 ans a également su se projeter vers l’avant pour amener du danger. D’abord auteur d’une superbe inspiration sur corner qui a fini sa course sur la barre transversale (6e), il a ensuite été à l’origine d’une frappe très dangereuse de Che Adamas, repoussée par Fraser Forster.

Comme pour Walker-Peters sur son côté droit, énormément de ballons sont passés par sa zone tout au long de la rencontre, et en sont ressortis bonifiés, tant sa justesse technique a permis à son équipe de jouer dans l’avancée. Plus forts dans les duels, mieux organisés tactiquement et plus efficaces devant, les joueurs de Southampton ont été supérieurs dans presque tous les domaines. Leur victoire et leur qualification ne souffrent d’aucune contestation, et ce sont désormais les Wolves qui se dresseront sur leur route au tour suivant. Pour Arsenal en revanche, les maux semblent encore multiples, et Mikel Arteta devra trouver des solutions, s’il ne veut pas que cette deuxième partie de saison soit (très) longue.

Premier League
Un carton et Leeds repart
23/02/2021 À 19:52
Premier League
City, la balade continue
21/02/2021 À 18:24