Deux anciens Marseillais. Deux joueurs des Tigres de Monterrey. Et deux leaders inattendus de l'équipe olympique tricolore pour les Jeux de Tokyo 2020. Retrouver André-Pierre Gignac et Florian Thauvin au Japon n'était pas prévu il y a encore quelques mois. Les suiveurs des Bleuets rêvaient plus de Kylian Mbappé, Eduardo Camavinga ou encore Jonathan Ikoné, Amine Gouiri et autre William Saliba. Mais après avoir tant galéré à faire sa liste, Sylvain Ripoll savoure de pouvoir compter dans ses rangs ces deux éléments à part, qui font partie avec Téji Savanier des trois joueurs de plus de 23 ans inclus dans le groupe.
Il ne faut pas se tromper. Disposer de Gignac et Thauvin est en effet une vraie chance pour la France. Et à plus d'un titre. Pour leurs qualités et leur expérience – on parle quand même d'un champion du monde et d'un finaliste de l'Euro 2016 -, les deux "Mexicains" des Bleus sont des atouts précieux pour cette jeune troupe, où certains viennent de L2 et d'autres n'avaient encore jamais été appelés. "Thauvin est très, très performant. Il a l'expérience du très haut niveau, des qualités techniques hors norme, pour donner les derniers ballons, le garder sous pression, faire vivre le jeu", s'est félicité le sélectionneur.
Tokyo 2020
Gignac : "La réalité ? Même à 4-1, on s'en sort bien"
22/07/2021 À 15:28
C'est un fédérateur, il unit un groupe
Élogieux avec l'ancien Bastiais, Sylvain Ripoll va encore plus loin avec Gignac, à qui il tresse des lauriers : "C'est un niveau de performance qui est tout là-haut depuis des années et qu'il a maintenu au Mexique. Au-delà de ça, il y a sa personnalité. C'est un fédérateur, il unit un groupe, il respire la joie de vivre, il est très solaire. Et puis c'est un compétiteur, il ne pense qu'à gagner". L'avant-centre de 35 ans, qui a avoué ne pas avoir "laissé trop le choix aux Tigres" pour venir et sera capitaine jeudi, n'est en effet pas là pour faire du tourisme, même s'il savoure de pouvoir disputer les Jeux qui l'ont tant fait rêver quand il était gamin.
Il l'a dit et répété : il souhaite "aller chercher une médaille", histoire de poursuivre sa success-story qu'il écrit depuis plusieurs années maintenant au Mexique où il est devenu une immense star. S'il n'a pas encore vraiment commencé son aventure aux Tigres où il a été accueilli comme une rock star mi-juin, Thauvin est de son côté tout aussi ambitieux et impatient : "Je ne pensais pas revenir si vite'" a-t-il avoué sur le site de la FFF. Mais c'est une belle aventure. J'ai fait deux Coupes du monde, une en jeune et une en A. Et j'ai gagné les deux. Donc ça me met la pression". Mais ça, il connaît.

Gignac sur Ochoa : "Je lui ai mis le plus beau but de ma carrière en Ligue 1"

Pour commencer leur aventure au Japon, le sort leur a en plus réservé un beau pied de nez avec un duel d'entrée face au Mexique, leur pays d'accueil. Un choc forcément particulier, notamment pour André-Pierre Gignac. "C'est spécial, c'est mon pays d'adoption. Ça fait six ans que j'y vis, j'ai eu des enfants qui maintenant sont Mexicains", a avoué l'ancien Toulousain et Lorientais, qui a rejoint Monterrey en 2015. "Donc j'ai vraiment envie de gagner ces trois premiers points. Ça ne va pas être facile mais j'ai ça en tête depuis le début."
Autre clin d'œil : les Bleus vont recroiser jeudi une ancienne connaissance de la L1, Guillermo Ochoa, le gardien mexicain qui a joué trois saisons à Ajaccio. Et ça tombe bien, Gignac a de bons souvenirs avec lui. "J'ai joué contre lui avec l'OM et je lui ai mis le plus beau but de ma carrière en Ligue 1", s'est amusé le patron des Bleus en se remémorant sa réalisation de 2013 avant de conclure : "Je l'ai retrouvé au Mexique depuis qu'il est au Club America et je lui en ai mis quelques-uns aussi. Maintenant c'est à Tokyo et on espère qu'il n'y aura pas d'exception".
(Avec AFP)
Tokyo 2020
Gignac : "Même avec un 4-1, on s'en sort bien"
22/07/2021 À 15:25
Tokyo 2020
Menée 3-0, l'Allemagne a cru à la remontada... Le résumé du succès du Brésil en vidéo
22/07/2021 À 15:04