30e - Jude Bellingham (Birmingham City)

  • Age : 16 ans
  • Poste : Milieu de terrain
  • Fin de contrat : 30 juin 2021
C’est l’histoire d’un joyau que l'on ne voulait pas voir griller les étapes. En vain. A chaque phase du développement de Jude Bellingham, ses entraîneurs successifs se sont montrés réticents à lui donner trop de responsabilités. Que ce soit au sein de l'académie des jeunes de Birmingham City ou avec Pep Clotet en équipe première, il y a eu des freins à mettre le jeune surdoué Bellingham sous les feux de la rampe. Pourtant, comme c'est souvent le cas, le talent l'emporte.
Ligue 1
La mission : Der Zakarian face au défi de la défense brestoise
IL Y A 30 MINUTES
A 16 ans, et malgré son jeune âge, Bellingham, avait déjà joué 32 matches de Championship (D2 anglaise) avant la suspension du championnat en raison de la crise du coronavirus. 32 matches professionnels à 16 ans seulement, une performance rare surtout en Angleterre. Et le jeune Anglais fait la différence à chaque fois qu’il est sur le pré. Une réussite que le natif de Stourbridge doit essentiellement au mérite et à son talent.

Jude Bellingham

Crédit: Getty Images

Bellingham a évolué principalement dans l’entrejeu et sur le côté gauche en fonction des besoins et des choix tactiques de Clotet, mais il ne fait aucun doute que son avenir se situe dans l'entrejeu. Joueur élégant, le milieu de Birmingham couvre le terrain avec aisance et facilite le travail de son coéquipier lorsqu’il évolue dans un double-pivot. En sortie de balle, Bellingham doit encore progresser même s’il a pesé dans des buts importants pour son équipe. Mais il ne fait aucun doute qu’il va progresser sur cet aspect, surtout quand il aura de meilleurs joueurs autour de lui.
Son abattage et son travail défensif sont impressionnants pour son âge. Si l’Angleterre compte de nombreuses pépites en attaque et en défense, l’entrejeu anglais a de beaux jours devant lui avec Bellingham.
  • L’anecdote :
Sans surprise, Bellingham est à la fois le plus jeune joueur à avoir porté le maillot de Birmingham, mais aussi son plus jeune buteur. Son père Mark a également été un buteur très prolifique au niveau amateur.
  • Comparaison : Bastian Schweinsteiger
  • Qui est intéressé ?
Bellingham est régulièrement associé à Manchester United et au Borussia Dortmund. Le BVB semblait d’ailleurs tenir la corde et avait fait même fait une offre de 30 millions de livres en janvier, rejetée par Birmingham. D’après les derniers échos, Bellingham serait enclin à suivre les traces de son compatriote Jadon Sancho et partir à Dortmund, coûte que coûte, pour poursuivre sa progression.
  • Valeur marchande : 11 millions d’euros (estimation Transfermarkt)

Jude Bellingham

Crédit: Imago

29e – Sebastiano Esposito (Inter Milan)

  • Age : 17 ans
  • Poste : Attaquant
  • Fin de contrat : 30 juin 2022
Né à Castellammare di Stabia, Espositio s’est rapidement révélé comme l’un des plus grands talents de l’académie nerazzurra de ces dernières années. Le football coule dans les veines du jeune Italien : son grand-père a joué au niveau amateur et son père Agostino a porté le maillot des équipes de jeunes de Naples. Sebastiano s’est construit grâce à cet héritage familial pour progresser dans les différentes catégories de jeunes de l’Inter et au sein de la sélection italienne.
Conscient du potentiel du jeune attaquant, Luciano Spaletti, entraîneur de l’Inter de 2017 à 2019, lui a donné ses premières minutes avec l’équipe première. A l’occasion du match retour de Ligue Europa contre l’Eintracht Francfort, en mars 2019, Esposito est même devenu le plus jeune Intériste à disputer un match de Coupe d’Europe, à 16 ans et 255 jours. Avec l’arrivée d’Antonio Conte à la tête du club, l'Italien a continué sur sa lancée et a disputé ses premières rencontres en Serie A.
Complet, Esposito a une intelligence de jeu exceptionnelle pour son âge. Mobile, il possède un excellent sens du but et peut évoluer sur tout le front de l’attaque.
  • Anecdotes :
Francesco Totti est l’idole de Sebastiano Esposito.

Le 23 octobre 2019, en rentrant en jeu face au Borussia Dortmund, il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de l’Inter à jouer en Ligue des Champions, à 17 ans et 113 jours.
Sur son bras, il a un tatouage "Aimez votre rêve, même s’il vous tourmente."
  • Comparaison : Ciro Immobile
  • Qui est intéressé ?
Parme, la SPAL, Sassuolo et Cagliari s’étaient manifestés pour obtenir le joueur en prêt. Brescia a récemment montré de l’intérêt pour l’attaquant et son prêt pourrait faire partie de l’accord avec l’Inter dans le cadre du transfert de Sandro Tonali chez les Nerazzurri.
  • Valeur marchande : 16 millions d’euros

Sebastiano Esposito, Inter, Serie A 2019-2020.

Crédit: Getty Images

28e - Adil Aouchiche (PSG)

  • Age : 17 ans
  • Poste : Milieu offensif
  • Fin de contrat : 30 juin 2020
Meilleur buteur du dernier Euro U17 en Irlande avec 9 buts, Adil Aouchiche peut jouer comme ailier dans un 4-3-3, mais s’épanouit davantage dans un rôle de meneur de jeu en 4-2-3-1, formation la plus utilisée par Thomas Tuchel. C’est d’ailleurs à ce poste qu’il avait été titularisé en 32e de finale de Coupe de France, face à Linas-Montlhery, en janvier 2020.
Cependant, depuis ses débuts professionnels, la pépite parisienne doit batailler pour obtenir du temps de jeu, souvent sans succès puisqu’Aouchiche n’a disputé que trois matches avec le PSG cette saison. En pleines négociations pour un nouveau bail avec le club de la capitale, le jeune Parisien pourrait être tenté par un nouveau challenge.
Manquant de temps de jeu, le "Titi" s’illustre surtout par sa technique au-dessus de la moyenne et son fantastique pied droit quand il est sur le terrain.
  • Comparaison : Franck Ribéry
  • Qui est intéressé ?
De nombreux clubs ont déjà exprimé leur intérêt et font la cour au milieu parisien comme Rennes, Bordeaux et Saint-Etienne en France, et la Juventus en Italie. Pour rappel, Aouchiche est en fin de contrat en juin prochain et il n’a toujours pas resigné avec Paris.
  • Valeur marchande : 5,4 millions d’euros

Adil Aouchiche

Crédit: Getty Images

27e – Pedri (Las Palmas)

  • Age : 17 ans
  • Poste : Milieu de terrain
  • Fin de contrat : 2024
Si la trajectoire ascendante de Jude Bellingham à Birmingham était attendue depuis longtemps, l’ascension du Canarien Pedri vient de nulle part. Ou presque. Non conservé par le CD Tenerife car il était trop petit, Pedri a tenté sa chance sur l’île voisine, à Las Palmas. Pari gagnant.
A Las Palmas, Pedri a beaucoup progressé chez les jeunes, surtout tactiquement. A la surprise générale, le milieu de terrain est convoqué par Pepe Mel, le coach de Las Palmas, pour la pré-saison 2019. Pedri saisit sa chance et est récompensé par une titularisation pour l’ouverture du championnat. Quelques semaines plus tard à peine, le jeune espagnol s’engage avec le FC Barcelone et ce, à partir du 1er juillet 2020. Un changement de dimension éclair après un parcours loin d’être d’être de tout repos.
Jusqu’à la suspension du championnat, Pedri rayonnait dans l’entrejeu de Las Palmas et était l’un des joueurs les plus passionnants à suivre en deuxième division espagnole. En sélection, Pedri a également gravi les échelons à vitesse grand V. D’abord appelé chez les U17, le milieu de terrain a rapidement été convoqué chez les U18, puis les U19.

Pedri avec Las Palmas

Crédit: Getty Images

  • L’anecdote :
Mis à l’essai par le Real Madrid à l’été 2019, Pedri n’a pas été conservé par le club merengue. Un mal pour un bien pour Pedri ? Grand fan du FC Barcelone, le milieu de terrain vit, dort mange Barça depuis sa jeunesse. "J’ai toujours regardé les matches du Barça à cause d’Iniesta parce que j’adorais la façon dont ils jouaient et comment ils se comportaient au quotidien" déclarait Pedri il y a quelques mois. "Ma référence ultime, c’était Iniesta, mais mon père me montrait aussi des vidéos de Laudrup et j’adorais son jeu. Ce sont deux beaux exemples."
  • Comparaison : Andrés Iniesta
  • Qui est intéressé ?
Barcelone a vite dégainé l’hiver dernier pour signer le jeune milieu de terrain, devançant Chelsea et… le Real Madrid. Maintenant, la question est de savoir où évoluera Pedri la saison prochaine. Au sein de la réserve du Barça, en D2 espagnole ? Un retour en prêt à Las Palmas ? Un prêt dans une autre écurie espagnole ou européenne ? Rien n’a encore été décidé par le board barcelonais.
  • Valeur marchande : 7,3 millions d’euros

Pedri -Las Palmas v Rayo Vallecano - La Liga Smartbank

Crédit: Getty Images

26e – Lee Kang-in (Valence)

  • Age : 19 ans
  • Poste : Milieu offensif
  • Fin de contrat : 30 juin 2022
D'une manière ou d'une autre, qu'ils le veuillent ou non, il y aura toujours une énorme pression sur les joueurs sud-coréens. Dans un pays obsédé par le football avec une ligue nationale assez faible, bien que cette dernière ne reçoive un bon coup de publicité ces derniers temps en étant l’une des premières à reprendre la compétition en cette période de pandémie, les Sud-Coréens, qui quittent l’Asie et débarquent en Europe, auront toujours les lumières braquées sur eux, fierté nationale oblige.
Au cours des dernières années, les projecteurs ont été, pour la grande majorité, tournés vers la star de Tottenham Heung-min Son, rayonnant en Angleterre et digne porte-drapeau du football sud-coréen depuis son arrivée sur le Vieux Continent.
Aujourd’hui, si la pression commence peu à peu à s’estomper pour l’attaquant des Spurs, c’est en partie dû aux performances de Lee Kang-in sous le maillot de Valence. Le milieu offensif de 19 ans commence à faire son trou du côté de Mestalla et est l’un des symboles de la jeunesse triomphante de LosChes, aux côtés de Ferran Torres et Carlos Soler.
  • Anecdotes :
Il a été présenté au public sud-coréen dans l’émission locale Shoot Duri à l’âge de 6 ans seulement, avant de déménager en Espagne à 10 ans.
Mais surtout, Lee Kang-in a remporté le Ballon d’Or lors de la dernière Coupe du monde U20, qui récompense le meilleur joueur de la compétition. Au palmarès, le Sud-Coréen a notamment succédé à des joueurs comme Leo Messi, Paul Pogba, Sergio Aguero ou encore Seydou Keita.
  • Comparaison : David Silva
  • Qui est intéressé ?
Le Real Madrid est définitivement sous le charme. Cependant, Valence a déjà posé les barbelés pour tous les prétendants, Real compris : Lee Kang-in ne sera pas vendu pour moins de 80 millions d’euros, soit le montant de sa clause libératoire.
  • Valeur marchande : 13,5 millions d’euros

Lee Kang In sous le maillot du FC Valence.

Crédit: Getty Images

Match amical
Bonne nouvelle pour les Reds : Virgil van Dijk a rejoué neuf mois après sa blessure
IL Y A 32 MINUTES
Ligue 1
Droits TV : La justice freine Canal plus qui veut résilier son contrat avec beIN sports
IL Y A UNE HEURE