L'incroyable Porto

L'incroyable Porto
Par Eurosport

Le 06/09/2012 à 14:34Mis à jour Le 06/09/2012 à 16:34

Le FC Porto caracole, cet été encore, en tête des clubs ayant engrangé un maximum de bénéfices grâce aux ventes. Soit 300M € en dix ans.

Porto n'a pas d'égal sur le marché. Peut-être est-ce dû à la politique mise en place par le président Jorge Nuno Pinto da Costa, celle du "tout ce qui est bon chez nous est cher"... Cette année n'a pas fait exception avec le départ du très courtisé Hulk vers la Russie. Et afin de coller au plus près à la ligne directrice du club, "vendre cher", les Portugais ont obligé le Zenit Saint-Pétersbourg à rajouter des zéros sur le chèque pour récupérer l'attaquant brésilien. Le tout pour une somme avoisinant les 50 à 55 millions d'euros, pas mal pour 80% des parts d'un joueur acheté 19 millions.

Depuis plus d'une décennie maintenant, le FC Porto étrenne à travers l'Europe le titre de meilleur club du Portugal et s'avère également l'un des plus en réussite sur la scène européenne. Son palmarès sur la période parle pour lui : huit titres nationaux (2003, 2004, 2006, 2007, 2008, 2009, 2011, 2012), deux Ligue Europa/Coupe de l'UEFA (2003, 2011) et une Ligue des Champions (2004). Une régularité rendue possible par la politique de recrutement : renouveler l'effectif en dépensant peu mais en engrangeant un maximum de bénéfices.

Ainsi, depuis 2004, Pinto da Costa a réussi à vendre notamment Aly Cissokho (15M €, Lyon), André Villas-Boas (15M €, Chelsea), Lucho Gonzalez (18M €, Marseille) Deco (20M €, Barcelone), Lisandro Lopez (24M €+ 4 de bonus), Ricardo Carvalho (30M €, Chelsea), Pepe (30M €, Real Madrid) ou encore Falcao (40M € + 7 de bonus). Le tout pour un total dépassant allégrement les 300 millions d'euros de recettes.

Car l'autre grande force de club portugais est d'acheter des joueurs à petits prix. Cissokho, par exemple, est arrivé contre 300 000 €. Mieux encore, Porto n'a déboursé que 100 000 € pour s'attacher les services de Deco. A l'instar de l'ex-Barcelonais, Pepe (1M €) et Falcao (4M €) n'ont pas coûté plus cher. Cependant, le coup de maître de Pinto da Costa reste bien évidemment la cession d'André Villas-Boas à Chelsea. Roman Abramovich, le propriétaire des Blues, a mis 15M € sur la table pour lever la clause libératoire de l'entraîneur portugais. Astronomique.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0