AFP

Les agents calment le jeu

"Aussi proches d'un accord que l'Amérique de la Chine"
Par Eurosport

Le 13/07/2012 à 12:21Mis à jour Le 13/07/2012 à 15:05

Si Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva semblent proches du PSG, l'entourage des joueurs ont refroidi l'ambiance.

L'affaire avance. Mais les acteurs se montrent prudents. Si les transferts de Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva au PSG n'ont jamais semblé aussi proches de se conclure, les agents des joueurs ont tenu à calmer le jeu. Vendredi matin, Mino Raiola, l'agent de Zlatan Ibrahimovic, a ainsi refroidi l'ambiance. "Est-ce que tout est fait avec le PSG ? Nous en sommes encore loin. Au mieux, nous sommes aussi proches d'un accord que l'Amérique l'est de la Chine. Aujourd'hui, je vois Leonardo mais je n'en ai pas envie", a glissé, sur Sport Mediaset, le représentant du joueur suédois, jetant un petit coup de froid.

Du Brésil, l'agent du défenseur brésilien Thiago Silva, Paulo Tonietto, a chanté le même refrain. "Il n'y a rien de définitif encore pour nous. Thiago et moi n'avons pas été contactés", a déclaré Tonietto au site brésilien Globo Esporte jeudi soir. Pour la presse française et italienne, les discussions entre le défenseur brésilien de l'AC Milan et du PSG ne devraient pas poser de problème puisque les deux parties avaient déjà trouvé un terrain d'entente pour les conditions salariales du joueur mi-juin avant de voir Silvio Berlusconi mettre son veto au transfert. A l'époque, l'international auriverde, qui vient de prolonger pour 6 millions d'euros à l'AC Milan, devait parapher un contrat de quatre ou cinq ans, pour un salaire d'environ 7 millions euros. Il pourrait finalement se montrer plus gourmand.

Pour Zlatan Ibrahimovic, les négociations s'annonçaient déjà plus compliquée avant même la sortie de Mino Raiola. Selon L'Equipe, il restait ainsi des détails à régler. Et pas des moindres puisqu'avec le salaire, le PSG et les représentants de la star suédoise doivent se mettre d'accord sur le salaire du buteur mais aussi sur tous les montages qui vont avec (commission, droit d'image...). Conscients de la manne financière en jeu, Mino Raiola, réputé dur en affaires, et Paulo Tonietto comptent donc ne rien lâcher. "Il est difficile exactement sur l'issue du dossier. Tout sera OK quand tout sera OK", avait résumé Leonardo, le directeur sportif du PSG, habitué à se montrer prudent depuis son arrivée dans la capitale parisienne.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0