Mino Raiola parle beaucoup. Sans doute trop. En quelques mois, l'agent de Paul Pogba a dit tout et son contraire concernant le futur de l'international français. Nous vous proposons de faire le tri, de tenter de démêler le vrai du faux.

Quittera-t-il la Juve ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non.

  • Ce que dit Raiola : En un an, Raiola a largement modifié son discours. "Intransférable" en mai 2014, Pogba semble aujourd'hui beaucoup plus enclin à quitter l'Italie.
Liga
Au Barça, Bartomeu prépare ses "bombas" électorales : elles s'appellent Pogba et Reus
04/03/2015 À 05:44
Avril 2014 :
Paul et la Juve ont fait un mariage parfait et le pense que ce mariage n’est pas fini.
Mai 2014 :
Il est intransférable. Paul est content là-bas.
Février 2015 :
La Juventus évolue dans le championnat italien, qui a des milliers de problèmes : c’est difficile de dire non si on vous fait une offre. À 100M€, ça devient immoral de ne pas vendre.
Mais ce jeudi dans le Parisien, Raiola répète qu'il ne snobera pas la Serie A. Une façon de ne pas froisser la Juve car la réalité semble bien différente.
  • Son intérêt : Raiola souhaite que son joueur s'en aille cet été pour un club plus ambitieux et plus médiatique que la Juventus Turin. "Si le bon moment arrive pour partir, nous ne le laisserons pas passer", résume-t-il.
  • Notre avis : Ni la Serie A, ni la Juve ne pourront retenir un joueur devenu bien trop gros pour le championnat italien. A Turin, les salaires sont plafonnés à 4,5 millions d'euros et le joueur le mieux payé de Serie A (De Rossi) tourne à 6,5 millions d'euros annuels. C'est moins que Blaise Matuidi (PSG), Gareth Bale (Real Madrid) ou Samir Nasri (Manchester City) par exemple…

Mino Raiola

Crédit: AFP

La valeur de Pogba : de 200 à 100 millions d'euros.

  • Ce que dit Raiola : Mauvaise nouvelle pour Mino Raiola. Le titre Paul Pogba a subi une sévère dévaluation en deux ans. En tout cas si on se fie aux propos de son agent. En août 2013, Raiola fanfaronnait : "Que vaut Paul ? Je n'ai aucun doute : deux fois plus que Bale. Cela signifie que Pogba vaut aujourd'hui 200 millions d'euros." Le mois dernier, il estimait que le milieu de terrain coûtait "100 millions d'euros". Moins 50% en deux ans, c'est rude. Fatalement, la crédibilité de Raiola est entamée. D'autant qu'en juillet 2012, il avait osé lancer que Mario Balotelli, un autre de ses poulains, valait "250 millions d'euros".
  • Son intérêt : Il est évident : vendre Pogba le plus cher possible. Avec une commission sur la transaction proche des 10%, on a vite saisi pourquoi Raiola a tendance à gonfler la valeur de ses joueurs.
  • Notre avis : En football, comme dans tous les autres secteurs commerciaux, la valeur d'un bien dépend en grande partie de celle de l’offre. C'est parce que le Real, le Barça, Manchester United, le PSG voire Arsenal vont se le disputer ardemment cet été que Pogba va coûter très cher. Les enchères devraient monter jusqu'à 70 millions d'euros voire plus haut si l'un des gros (le Real pour ne pas le citer) décide de mettre tout le monde d'accord avec une offre insensée qui ne correspond pas aux prix du marché. Car Pogba n'est pas un attaquant prolifique. Aussi jeune et talentueux soit-il, il ne devrait pas établir une nouvelle marque record en matière d'indemnité de transfert.

Paul Pogba, Juventus - 2014-2015

Crédit: AFP

Ses possibles destinations : pas de jaloux, il y en a pour tout le monde.

  • Ce que dit Raiola : Raiola prend bien soin de ménager la chèvre et le chou. En quelques mois, il a pris soin de brosser dans le sens du poil tous les prétendants à l'arrivée de l'international français.
Février 2015 :
C’est ce qu’il y a de plus difficile, seulement sept équipes peuvent se l’offrir, y compris le Barça.
Février 2015 :
Carlo (Ancelotti) et Zinedine (Zidane) le veulent oui, et même beaucoup.
Janvier 2015 :
Paul a toujours dit qu’il n’était pas en colère contre Manchester United. Il n’y a aucun problème entre ce club et lui. Au contraire, il tient Manchester United en haute estime et il garde de très bons souvenirs.
Janvier et mars 2015 : "La piste du PSG semble la plus naturelle pour lui" ; "Non, la Ligue 1 n’est pas trop petite pour Paul Pogba."
  • Son intérêt : Que le maximum de clubs fasse la cour à Pogba. Plus la concurrence est féroce, plus les prix grimperont, moins la Juve parviendra à le retenir. Le calcul de Raiola est limpide.
  • Notre avis : Difficile d'imaginer un Manchester United, complètement largué en Premier League et qui n'est pas assuré de jouer la Ligue des champions l'an prochain, parvenir à dérober le joueur le plus sollicité cet été sur le marché des transferts. Raiola établit la valeur de son joueur à 100 millions d'euros ce qui exclut de fait le PSG, bridé par les exigences du fair-play financier. Le Barça est, lui, interdit de recrutement jusqu'en 2016. Le Real a donc un boulevard devant lui et il n'est pas certain, de fait, que les prix s'envolent tant la concurrence semble, aujourd'hui, déloyale sur ce dossier.

Paul Pogba (Juventus) reprend un ballon de la tête

Crédit: AFP

Liga
Zidane fait le forcing pour attirer Pogba au Real
28/02/2015 À 08:32
Transferts
L'agent de Pogba prévient le Real Madrid : il ne négociera pas en-dessous de 100 millions d'euros
21/02/2015 À 11:35