Cette fois-ci, la décision est inéluctable pour le FC Barcelone. Le Tribunal Arbitral du Sport a confirmé la condamnation du club espagnol, dans un communiqué publié mardi. Le Barça se retrouve, ainsi, interdit de recrutement jusqu'au 1er janvier 2016. Une décision qui met fin à huit mois de procédure des Catalans, accusés par la FIFA d'infractions relatives aux transferts de joueurs mineurs.
"Le groupe spécial a constaté que le FC Barcelone avait enfreint les règles concernant la protection des mineurs et l'enregistrement des mineurs qui fréquentent des académies de football", a indiqué dans un communiqué le TAS, ajoutant que "en conséquence, la décision de la Fifa (prise en avril) est confirmée dans son intégralité et la sanction demeure en vigueur".  Décision qui confirme, ainsi, que Barcelone a commis une faute et n'a pas respecté les règles établies par la FIFA concernant les transferts des joueurs mineurs. 
Transferts
Llorente signe à Swansea (officiel)
05/08/2016 À 18:47

375 000 euros d'amende

Il est, en effet, interdit de recruter un joueur en dessous de 18 ans. Il subsiste néanmoins trois exceptions. Si les parents s'installent dans le pays avec le mineur. Si le transfert à lieu dans l'Union Européenne pour les joueurs âgés entre 16 et 18 ans. Et si le joueur vit à moins de 50 kilomètres de sa frontière nationale. Ce qui a permis au Barça de régulariser la situation de 10 de ses jeunes joueurs. Insuffisant cependant pour faire changer d'avis le TAS.
La peine d'interdiction de recrutement pendant deux fenêtres de transfert consécutives ainsi que l'amende de 375 000 euros sont donc désormais officielles. Et le Barça ne peut plus rien y faire. Le TAS étant la plus grande juridiction sportive, la décision s'applique dès la prononciation du jugement.
Avec cette longue procédure, le club espagnol s'était surtout assuré quelques mois de répit, histoire d'assurer ses arrières. L'effet suspensif de l'arrêt lui a permis d'engager huit joueurs à l'intersaison, dont Luis Suarez et Jérémy Mathieu pour un total de plus de 170 millions d'euros. Pour faire face à cette interdiction, le club catalan pourrait faire appel à son centre de formation. Et prolonger ses joueurs sous contrat. A moins que certains joueurs prêtés comme Gerard Deulofeu et Denis Suarez, tous deux au FC Séville,  ne reviennent plus tôt que prévu.
Lire le tweet

Le Barça veut (encore) faire appel

Dans la foulée de la décision du TAS, le FC Barcelone a publié un communiqué sur son site internet. Le club y regrette le caractère "disproportionné"  du jugement et son "total désaccord" avec la sanction.  Tout en avouant avoir fait des "erreurs administratives, causées en grande partie par le conflit réglementaire existant entre les règlements de la FIFA et la législation espagnole et par la conviction du club qu'il agissait correctement."
Les Catalans ne comptent pas en rester là puisqu'ils "étudient la possibilité d'utiliser le Tribunal  Fédéral Suisse." Dans ce cas précis, le TAS aurait tout de même le dernier mot pour décider du caractère suspensif ou non de son jugement.
Transferts
Alexandre Pato signe à Villarreal
27/07/2016 À 14:28
Transferts
Machach prêté à l'OM par Toulouse
27/07/2016 À 13:33