1/ Commencer par des adieux

Après 25 ans à défendre les chances du meilleur club du monde, le moment le plus difficile de ma carrière est arrivé : Je dois dire au revoir à l'institution qui m'a tout donné.
Le gardien du Real Madrid a commencé par évidemment remercier son club de toujours. Il a commencé en benjamin dans la capitale madrilène.
Transferts
Une page se tourne au Real : Casillas rejoint le FC Porto
11/07/2015 À 20:55

Iker Casillas

Crédit: AFP

2 / ses objectifs pour le FC Porto

Je veux vous dire que j'ai pris la décision pour deux principales raisons : L'enthousiasme reçu de la part du président, du directeur sportif et de l'entraîneur, Lopetegui, tout comme du reste de l'équipe. Et aussi l'amour des fans du FC Porto. Je vais faire de mon mieux pour ne pas les décevoir et je vais me battre pour obtenir le plus de trophées possible.
Après les remerciements pour son ancien club, ceux pour le nouveau, Porto, qui a fait le forcing pour le recruter. Notamment l'entraîneur, Jorge Lopetegui, qu'il n'avait pas explicitement écrit dans son discours d'origine, mais qui a eu le droit à un remerciement chaleureux spontané.

3/ Respect pour le Real

Ce club n'a pas seulement fait de moi un athlète, il m'a permis de me développer en tant que personne. Il m'a aidé à grandir, avec des valeurs à défendre : Respect, esprit d'équipe et humilité
Avant de fondre en larmes, Iker Casillas a tenu à remercier le Real pour l'extra-sportif, et les valeurs qui l'ont fait grandir en tant qu'homme.

4/ Se souvenir de l'homme, pas du joueur

Ne vous rappelez pas de moi comme un bon ou un mauvais gardien, rappelez-vous de moi comme une bonne personne.
Casillas sait que ses deux dernières saison moyennes peuvent froisser certains fans, alors qu'il a fait une carrière extraordinaire au stade Santiago Bernabeu. Mais le plus important, pour lui, reste l'homme, et pas le gardien sur le terrain.

Iker Casillas

Crédit: AFP

5/ Casillas restera supporter du Real

Merci. Je ne vous oublierai jamais, et vous êtes sûres qu'où que j'aille, je continuerai à crier "Hala Madrid".
Après 25 ans, il était difficile d'imaginer qu'Iker Casillas ne serait pas pour le Real Madrid même en étant plus un sociétaire du club madrilène. En larme pendant la conférence de presse, Iker Casillas est apparu seul, avec aucun dirigeant à ses côtés. Un départ à des années lumières de ce qui a été fait pour Xavi ou Gerrard par exemple, et qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.
Transferts
Les 14 infos mercato qui vous ont échappé samedi
11/07/2015 À 19:03
Transferts
Ferreira-Carrasco (Monaco) signe à l'Atlético Madrid
10/07/2015 À 18:04