Vendredi, la presse était quasiment unanime : Nabil Fekir devait s’engager avec Liverpool. L’officialisation du transfert devait même tomber dans la soirée, après une visite médicale qui ne devait être qu’une formalité. À tel point que le Lyonnais, selon certaines sources en Angleterre, s’était déjà soumis à une séance photos avec le maillot des Reds. Ce samedi matin, l’affaire paraît pourtant un peu plus compliquée. Plusieurs journaux britanniques, dont le Telegraph, le Guardian ou le Liverpool Echo, avancent que l’officialisation pourrait être retardée. La raison de ce délai, elle, reste pourtant opaque, entre visite médicale manquée, exigences financières ou stratégie de l’OL.
Le Guardian et le Telegraph ont été les premiers, vendredi soir, à émettre des doutes sur l’aboutissement immédiat du transfert. Les quotidiens évoquaient un souci physique, décelé lors de la visite médicale. Liverpool aurait demandé un second avis sur le genou droit de Nabil Fekir : le Français s’est rompu les ligaments à cet endroit fin 2015, et la douleur le poursuit depuis.
Transferts
Dragué par l'AS Rome, Mourinho fait du pied au PSG
04/05/2019 À 08:20

Exigences financières ou stratégie lyonnaise ?

Les Reds auraient ainsi, selon les deux quotidiens britanniques, été refroidis par les résultats. Samedi matin, le Liverpool Echo assure de son côté que les craintes de Liverpool auraient été au contraire dissipées par ce deuxième avis. Selon ce dernier, la raison du retard de l’annonce reste inconnue, mais n’a pas de rapport avec un quelconque problème physique.
En France, le quotidien L’Équipe mentionne quant à lui des désaccords d’ordre financier provenant du camp de Nabil Fekir, sans pour autant être en mesure de les confirmer. D’autres sources, multiples sans être absolument crédibles, avancent, elles, que le délai relève d’une stratégie financière de l’Olympique Lyonnais.
Jean-Michel Aulas espèrerait ainsi retarder le transfert, afin de faire rentrer les liquidités obtenues dans le prochain bilan financier. Toutes les parties s’accordent néanmoins pour dire que l’opération ne devrait pas capoter. Barry Hunter, chef du recrutement de Liverpool, était à Lyon ce matin pour arranger les derniers détails. Reste à savoir si tout sera conclu avant la Coupe du monde.
Transferts
Zidane a flashé sur Mendy
01/05/2019 À 07:48