Eurosport

Gonzalo Higuain rejoint l'AC Milan, échange Bonucci - Caldara avec la Juve

Higuain et Caldara filent à Milan, Bonucci rentre au bercail

Le 02/08/2018 à 21:33Mis à jour Le 02/08/2018 à 21:35

MERCATO - C’est le super deal de l’été en Italie après la bombe Cristiano Ronaldo. Indésirable du côté de la Juventus, Gonzalo Higuain a rejoint ce jeudi l’AC Milan dans le cadre d’une opération gigantesque, un prêt payant de 18 millions d’euros avec option d’achat. Dans le même temps, Leonardo Bonucci retrouve la Juve tandis que Mattia Caldara, grand espoir italien, fait le chemin inverse.

Tout est parti d’une volonté de départ. Pour finalement aboutir à l’un des échanges les plus rocambolesques du mercato et l’une des transactions les plus folles jamais connues en Italie. Ce jeudi soir, l'AC Milan a officialisé l’arrivée de Gonzalo Higuain en provenance de la Juventus. L’Argentin, indésirable du côté de Turin depuis l’arrivée de Cristiano Ronaldo, rejoint San Siro dans le cadre d’un prêt payant de 18 millions d’euros et d’une option d’achat de 36 millions.

Mais ce n’est pas tout. Initiateur de ce deal de grande ampleur, Leonardo Bonucci accède à sa volonté de retrouver la Juventus, une année après l’avoir quittée, et oblige le club de Turin à se séparer d’un des plus gros espoirs italiens au poste de défenseur, Mattia Caldara. Une folie.

L'arrivée de Leonardo comme détonateur

Tout est donc parti de Leonardo Bonucci. Qualifié de traître la saison passée par les supporters turinois, le défenseur central avait surpris son monde en devenant la tête de gondole du nouveau projet milanais. Un an plus tard, patatras. Une saison compliquée et de nouveaux actionnaires du côté de San Siro ont tout changé.

En l’espace d’une semaine, Leonardo, le nouveau boss milanais, a pris le taureau par les cornes et permet au Milan de récupérer un avant-centre tueur dans la force de l’âge (30 ans), qui connaît parfaitement la Série A (177 matches, 111 buts). Il récupère aussi une charnière centrale pour l’avenir avec Mattia Caldara (24 ans) qui devrait former avec Alessio Romagnoli une paire jeune mais amenée à prendre le pouvoir en Italie. En échange, Milan ne perd "que" Bonucci, un défenseur central de 31 ans.

Alors, les Rossoneri grands gagnants de cet échange à trois têtes ? Étant donné ses besoins, oui, probablement. Mais la Juve récupère quand même l’un des meilleurs défenseurs au monde, qui connaît sa nouvelle maison sur le bout des doigts. Sur le long terme, les recrutements de Cristiano Ronaldo et Leonardo Bonucci n’inscrivent pas la Juve comme gagnante. Mais sur le court terme, l’objectif est très clair : tout faire pour que, d’ici deux à trois ans, la Ligue des champions retrouve le chemin de Turin. Un chemin bloqué depuis 1996. Une éternité qui n’a que trop duré.

Vidéo - "Le plan de la Juve est très risqué car court-termiste"

02:50
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0