Javier Pastore aurait-il gardé un goût amer de son passage au PSG ? C'est en tout cas ce que laissent penser les premiers mots de l'Argentin sous ses nouvelles couleurs de l'AS Roma. Au cours de sa traditionnelle conférence de presse de présentation, l'ancien joueur parisien est revenu sur ses sept saisons passées dans la capitale française.

La concurrence n'est pas juste
Transferts
La fin d'une époque : Pastore quitte le PSG
26/06/2018 À 13:05

"J'ai quitté Paris pour me sentir de nouveau important dans une équipe" a lâché Javier Pastore. En manque de temps de jeu à Paris ces dernières saisons, Pastore a estimé qu'il avait été victime d'une concurrence déloyale. "La concurrence n'est pas un problème. Mais au PSG la concurrence n'est pas juste a déclaré le milieu argentin. Les derniers arrivés au club jouent en priorité, ce ne sont pas ceux qui devraient jouer. J'ai été là pendant sept ans et j'ai toujours joué les quatre premières années".

Moins utilisé les deux dernières saisons par Unai Emery, Pastore aura connu trois entraineurs à Paris. "Avec le temps c'est devenu plus difficile d'avoir un poste fixe, surtout quand l'entraineur change tous les deux ans. Chaque entraîneur a ses préférences. L’année dernière, l’entraîneur voulait que je joue à gauche, au poste de Neymar. Je ne pouvais pas rivaliser avec Neymar. Il n’y avait pas de concurrence parce que c’est un phénomène."

Javier Pastore célèbre un but lors de PSG - Lille, le 9 décembre 2017 au Parc des Princes.

Crédit: Getty Images

L'Argentin, qui a disputé 269 matchs en sept saisons passées à Paris, s'est dit malgré tout heureux de son passage parisien : "Je suis content de mon passage au PSG. Je suis arrivé au club alors qu'il n'avait pas encore gagné autant de titre. Là-bas j'ai gagné 19 titres."

A Rome, Pastore retrouve un championnat qu'il connait bien après y avoir évolué deux saisons sous les couleurs de Palerme. En Italie, l'Argentin espère surtout relancer sa carrière après trois dernières saisons en demi-teintes. De quoi, s'il y arrive, faire regretter encore un peu plus au supporters du PSG le départ d'El Flaco.

Transferts
Du PSG à Fulham : Aréola, une carrière minée par le prêt
11/09/2020 À 15:17
Transferts
Zidane amoureux d'un Français, City et Arsenal vont l'avoir mauvaise
10/09/2020 À 16:07