Imago

Avec Diallo, le PSG poursuivrait son mercato bon marché

Avec Diallo, le PSG poursuivrait son mercato bon marché

Le 14/07/2019 à 22:41

MERCATO – Paris serait tout proche de signer sa troisième recrue de l’été. Selon L’Equipe ce dimanche, le club parisien serait à deux doigts d'un accord avec Abdou Diallo et le Borussia Dortmund, pour un transfert estimé à 32 millions d’euros. Une opération symbolique du mercato parisien.

Exit la piste Matthijs de Ligt, tant pis pour Kalidou Koulibaly, le PSG serait sur le point de signer le prometteur Abdou Diallo. C’est en tout cas ce qu’affirme le quotidien L’Equipe, selon lequel le défenseur de 23 ans "devrait s’engager rapidement" avec une visite médicale "déjà programmée".

Si l’information, sur le fond, n’est pas si surprenante - l’existence de ce dossier avait déjà été relayée -, le montant évoqué l’est un peu plus. Le journal sportif affirme que l’indemnité de transfert avoisinerait les 32 millions d’euros, soit 4 de plus "seulement" que l’opération réalisée entre le Borussia et Mayence pour faire venir Diallo à Dortmund l’été dernier. Sa valeur marchande est d’ailleurs estimée à 35 millions d’euros selon le site de référence Transfermarkt, ce qui voudrait dire que Paris recrute au prix : une première ou presque.

Un mercato sans star

Après avoir séduit Ander Herrera (arrivé libre de Manchester United), après avoir fait venir Pablo Sarabia du Séville FC (18 millions d’euros), le PSG confirmerait avec Abdou Diallo la tendance de l’été 2019 : un recrutement sans grande vedette, sans joueur de tout premier plan. Comme énoncé précédemment, De Ligt et Koulibaly étaient un temps visés par le club de la capitale : normal, ils représentent deux des meilleurs défenseurs centraux du monde à l’heure actuelle. Le premier est finalement sur le point de rejoindre Turin, le second est très difficile à déloger de Naples.

Dans la même idée, le PSG tente de faire venir depuis l’hiver dernier un autre "top joueur" du Napoli : l’aboyeur du milieu de terrain Allan. Là encore, la dureté en négociations du club de Campanie a poussé les dirigeants franciliens à chercher d’autres options bien moins onéreuses comme Herrera et comme Idrissa Gueye (toujours annoncé dans le viseur parisien ces dernières semaines).

Il faut dire qu’en l’état, Paris n’a plus la possibilité de dépenser des sommes records, ce qui pourrait éventuellement changer en cas de départ (à bon prix) de Neymar. Mais ce scénario n’est manifestement pas celui sur lequel le club de la capitale compte actuellement. Et l’arrivée annoncée de Diallo, joueur en devenir et sans véritable référence, en est un nouveau rappel.

Achraf Hakimi et Abdou Diallo au Borussia Dortmund.

Achraf Hakimi et Abdou Diallo au Borussia Dortmund.Getty Images

Quelle marge de progression ?

Même si L’Equipe parle d’une "priorité de Thomas Tuchel", visiblement amateur de son "profil technique", Abdou Diallo n’arriverait pas à Paris avec le même statut qu’un De Ligt, qu’un Koulibaly ou encore qu’un Thiago Silva il y a sept ans. L’avenir du Brésilien aurait d’ailleurs pu être remis en question en cas de très gros coup réalisé par les Rouge et Bleu. Ce ne sera probablement pas le cas en l’état, même si la durée du mercato et l’incertitude liée au cas Neymar peuvent encore tout chambouler dans la capitale.

En attendant de trouver une issue favorable dans ce dossier, le PSG semble donc avancer ses pions et Diallo est, déjà, un joueur fiable pour le haut niveau. Cadre de Lucien Favre la saison passée, l’espoir tricolore a rapidement assimilé les exigences d’un club de premier plan, lui qui a notamment découvert la prestigieuse Ligue des champions la saison passée (éliminé en huitième par le finaliste Tottenham). Également capitaine des Espoirs français (il a manqué l’Euro pour une "micro-opération" mal placée dans le calendrier), le joueur formé à l’AS Monaco est l’une des belles promesses du football français et sa polyvalence (il peut jouer latéral gauche) est forcément un plus pour un entraîneur qui change parfois de système. En bref, un atout évident pour la profondeur de banc du PSG.

La véritable question dans ce dossier réside plutôt dans la marge de progression du joueur qui, comme Presnel Kimpembe, est âgé de 23 ans en plus de partager certaines caractéristiques avec le défenseur formé au PSG. Dit autrement, le club de la capitale augmenterait-il ses chances de remporter un jour la si désirée C1 avec lui ?

Abdou Diallo face à Antoine Griezmann en Ligue des champions.

Abdou Diallo face à Antoine Griezmann en Ligue des champions. Getty Images

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0