Football
Transferts

Allegri, Pochettino, Emery... et maintenant Ancelotti : la liste des entraîneurs libres s'agrandit

Partager avec
Copier
Partager cet article

ancelotti demitere

Crédit: Getty Images

ParGuillaume Maillard Pacini
11/12/2019 à 11:01 | Mis à jour 11/12/2019 à 11:05
@guillaumemp

TRANSFERTS - Débarqué du Napoli mardi soir, Carlo Ancelotti vient s'ajouter à la longue liste des entraîneurs de renom libres. Comme Mauricio Pochettino ou encore Unai Emery, l'Italien pourrait très vite rebondir.

Comme celle des enfants avant Noël, la liste des entraîneurs libres ne cesse de s'agrandir. Si José Mourinho y a récemment effacé son nom, Carlo Ancelotti, lui, a inscrit le sien depuis mardi soir et son licenciement du Napoli. Qu'il se rassure, le technicien italien sera (très) bien entouré. Et il pourra même y retrouver plusieurs de ses compatriotes, eux aussi dans l'attente d'une nouvelle aventure.

De quoi donner des idées à Arsenal ou encore au Bayern Munich, qui prospectent actuellement sur ce marché. Pour les aider, voici un aperçu des meilleurs coaches qui s'y trouvent.

Transferts

Les 6 infos mercato qui vous ont échappé lundi

IL Y A 4 HEURES

Carlo Ancelotti

Commençons par le dernier arrivé. Et qui plus est l'un des plus titrés. Engagé par le Napoli en mai 2018, Carlo Ancelotti a été remercié mardi soir par Aurelio De Laurentiis, son président, qui confiait récemment "vouloir le garder dix ans" sur son banc. Raté. Entre un vestiaire rebelle, des résultats en berne et des incompréhensions avec ses dirigeants, l'homme aux trois Ligues des Champions (en tant que coach) a pris la porte. Le voilà donc de retour sur le marché des entraîneurs libres. Mais pour combien de temps ?

Carlo Ancelotti (Napoli)

Crédit: Getty Images

De sources italiennes, Arsenal, qui est actuellement en quête du successeur d'Unai Emery, songerait très sérieusement à lui. Dans le passé, les Gunners et Ancelotti ont déjà flirté à plusieurs reprises sans jamais rien concrétiser. Mais cette fois, c'est peut-être la bonne. Reste à voir si "Carletto" souhaitera prendra une pause avant de se remettre en selle.

Mauricio Pochettino

Tout comme Carlo Ancelotti, Mauricio Pochettino est l'un des nouveaux arrivants. Si l'ex-entraîneur de Tottenham n'a pas le palmarès de l'Italien, il jouit d'une excellente réputation après son passage sur le banc des Spurs. Encore plus après avoir atteint la finale de la Ligue des champions la saison dernière, contre Liverpool (0-2). Sa philosophie, sa personnalité et son style de jeu ont convaincu.

Pochettino, Vieira, Blanc, etc : quel entraîneur pour Arsenal ?

00:06:54

Comme il l'a récemment confié, Pochettino, parti se ressourcer en Argentine, compte bien revenir en Europe. Son but ? Retrouver un club avec un projet solide. Outre-Manche, on parlait récemment d'un possible intérêt d'Arsenal. La piste Bayern Munich, qui semblait plausible, a récemment été exclue par le quotidien allemand Bild. Passé par le PSG en tant que joueur, l'ancien défenseur aura certainement un oeil attentif sur la suite de la saison parisienne, elle qui déterminera l'avenir de Thomas Tuchel sur le banc.

Massimiliano Allegri

Avec six scudetti, cinq Coupes d'Italie et deux finales de la C1, Massimiliano Allegri fait désormais partie du gotha des meilleurs entraîneurs en circulation. Depuis sa séparation avec la Juventus, en fin de saison dernière, le Toscan ne manque pas de propositions. Mais lui persiste et signe : il veut profiter de son année sabbatique. On devrait donc le revoir sur un banc la saison prochaine. Une possible arrivée à Arsenal peut donc être exclue dans l'immédiat.

Massimiliano Allegri

Crédit: Getty Images

Récemment, Allegri avait expliqué "prendre des cours d'anglais". Dans l'espoir d'une future arrivée en Premier League ? Possible. Si Ole Gunnar Solskjær a regagné du crédit avec sa victoire lors du derby face à Manchester City (1-2), sa position reste précaire du côté de Manchester United. Un club qui tenterait bien l'Italien, dont le profil est également apprécié par Leonardo, le directeur sportif du PSG. Si Tuchel venait à prendre la porte dans les prochains mois, le Brésilien pourrait bien venir toquer à celle de l'ancien coach de l'AC Milan.

Le Real Madrid, qui semble parti pour conserver Zinedine Zidane, avait également pensé à Max Allegri il y a quelques mois.

Laurent Blanc

Depuis trois ans, c'est toujours la même rengaine. Dès qu'un club plus ou moins huppé se sépare de son entraîneur, Laurent Blanc fait toujours partie de la liste des successeurs potentiels. Pour le même final : l'ex-coach du PSG reste à quai. Récemment, tout portait à croire qu'il allait s'asseoir sur le banc de l'OL, qui en avait fait son grand favori pour remplacer Sylvinho. Mais le grand oral du champion du monde 98, visiblement peu convaincant selon les sources, laissa le champ libre à Rudi Garcia.

Au fil du temps, les possibilités de le revoir porter le costume d'entraîneur s'amenuisent.

Pourquoi l'OL a choisi Garcia plutôt que Blanc ? L'un des deux est un animal politique

00:02:38

Unai Emery

Après deux passages plus ou moins ratés au PSG et Arsenal, Unai Emery cherche lui aussi à rebondir. Le technicien espagnol, dont le travail du côté des Gunners a suscité beaucoup de critiques, aurait récemment été approché par Everton, qui cherche actuellement un remplaçant à Marco Silva. Une hypothèse qui ne devrait pas aller plus loin, Emery souhaitant prendre une pause avant de reprendre une équipe.

Emery : "Entraîneur ? Un travail très difficile"

00:00:34

Luciano Spalletti

La situation de Luciano Spalletti est complexe. Viré de l'Inter Milan en fin de saison dernière, l'entraîneur italien est toujours sous contrat avec les Nerazzurri jusqu'en 2021. Le tout avec un salaire net de 5 millions d'euros par an. Pas de quoi le presser à retrouver un job. L'AC Milan a bien tenté le coup en octobre dernier, mais l'obstacle du contrat a été trop grand. Même chose pour le Napoli, qui devrait rapidement officialiser la venue de Gennaro Gattuso. Autre élément à prendre en compte : l'histoire s'est mal terminée entre l'Inter et son ex-entraîneur, qui ne compte donc faire aucun cadeau à ses anciens dirigeants.

Luciano Spalletti - 2019

Crédit: Getty Images

Transferts

Les 5 infos mercato qui vous ont échappé dimanche

HIER À 14:04
Transferts

Les 5 infos mercato qui vous ont échappé ce samedi

11/07/2020 À 16:37
Dans le même sujet
FootballTransferts
Partager avec
Copier
Partager cet article