Crise sanitaire ou pas, il y a une chose avec laquelle l’Olympique de Marseille ne transige jamais : sa faculté à faire passer ses supporters par toutes les émotions. Tenus éloignés du Vélodrome, ceux-ci n’en ont donc pas moins connu une première partie de saison en forme de montagnes russes, de l’euphorie générée par une victoire au Parc des Princes (0-1) à la honte suscitée par une campagne européenne désastreuse. Au bout du compte cependant, c’est avec un champ des possibles grand ouvert que les Ciel et Blanc ont bouclé 2020. Tous les espoirs, même les plus fous, sont donc permis pour 2021.
Cinquième de Ligue 1, l’OM pourrait revenir à deux points du duo de tête lillo-lyonnais s’il parvenait à remporter ses deux matches en retard (contre Lens et Nice). Délesté du fardeau continental, le club phocéen va pouvoir se concentrer sur la scène nationale. Le podium et peut-être même le titre semblent envisageables. À condition, toutefois, de bien négocier le mercato hivernal qui s’ouvre samedi 2 janvier.

Le mercato de l'OM ? Villas-Boas a déjà son idée

Ligue 1
"Prolonger avec l'OM implique une chose que je n'aime pas" : Villas-Boas livre ses vérités
01/01/2021 À 15:53

Savoir être "imaginatif"

Cette période de transferts, les dirigeants marseillais - contraints de composer avec des finances loin d’être au beau fixe - ont prévu de l’aborder avec prudence. Et cela d’autant plus que le contexte économique actuel n’incite guère à faire des folies. "Le mercato va être difficile, la donne a changé," avait expliqué Jacques-Henri Eyraud à L’Equipe le 23 décembre dernier. Son Head of Football, l’Espagnol Pablo Longoria, a quant à lui raconté à La Provence qu’il comptait "inventer des opérations, être créatif. Pour le mercato d’hiver, il faut être imaginatif."
À défaut de faire sauter la banque, les recruteurs olympiens tenteront de saisir les opportunités qui se présenteront à eux. L’arrivée d’un latéral droit capable de concurrencer Hiroki Sakai, par exemple, est espérée. Ce ne sera pas Joakim Maehle, ciblé l’été dernier mais qui vient de s’engager en faveur de l’Atalanta Bergame. Des noms d’attaquants de classe internationale (Islam Slimani, Arkadiusz Milik) ont aussi fuité dans la presse. Mais plus que le montant qu’il faudrait débourser pour les enrôler, ce sont leurs émoluments qui risquent de plomber une masse salariale déjà trop chargée.

Pablo Longoria (Marseille) / Ligue 1

Crédit: Getty Images

Thauvin, un cas à part

Il ne devrait pas non plus y avoir beaucoup de joueurs invités à plier bagage et à quitter la Commanderie. Boubacar Kamara, Duje Caleta-Car et Morgan Sanson jouissent certes encore d’une belle cote outre-Manche. Mais le Covid et, surtout, le Brexit (la venue de joueurs étrangers dépend désormais d’un permis de travail à points relativement difficile à obtenir) vont refroidir les ardeurs d’écuries anglaises d’ordinaire fort gourmandes. L’objectif sera, a priori, davantage de trouver un point de chute pour Kostas Mitroglou, totalement à l’écart du groupe, et Kevin Strootman, très peu utilisé et qui bénéficie d’un gros salaire.
À vrai dire, le seul dossier épineux à gérer est celui de Florian Thauvin. Notamment courtisé par l'AC Milan, le champion du monde 2018 pourrait partir gratuitement l’été prochain, puisque son contrat arrivera à échéance et qu’aucun accord n’a pour l’instant été trouvé autour d’une éventuelle prolongation. Mais son club ne cherchera sans doute pas à le vendre cet hiver. Au contraire, ses dirigeants entendent bien le conserver. "Je souhaite que Florian continue comme un homme de base de cette équipe," a affirmé Eyraud. Dans le sens des arrivées comme dans celui des départs, le mercato marseillais s’annonce donc plutôt calme. Au regard du contexte et de la position de leur équipe au classement, les supporters de l’OM ne devraient malgré tout pas s’en plaindre.

L'OM dans l'impasse avec Thauvin : "Le vendre cher, ça relève du fantasme"

Ligue 1
Mais que fait l'OM avec ses gardiens ? "Mandanda est une légende, on lui manque de respect"
17/09/2021 À 16:00
Ligue 1
C'est presque fait : Florian Thauvin serait proche de rejoindre Gignac aux Tigres de Monterrey
06/05/2021 À 06:31