Il ne prend pas une ride. Du haut de ses 33 ans, Robert Lewandowski semblerait même se bonifier avec l'âge, à l'image de son remarquable début de saison (13 buts en 10 matches toutes compétitions confondues). Pour le plus grand bonheur du Bayern Munich. Le club bavarois profite depuis de longues années de l'efficacité et de la régularité de son buteur polonais. Mais la belle histoire entre le FCB et l'ancien joueur du Borussia Dortmund, arrivé en Bavière à l'été 2014, pourrait se terminer l'été prochain. Il se murmure depuis quelque temps déjà que "Lewy" serait ouvert à un nouveau défi.
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !
Ligue des champions
Le Real s'offre l'Inter et la première place
IL Y A 32 MINUTES
Par professionnalisme, et par respect pour l'institution Bayern, le Polonais n'a jamais vraiment fait le forcing pour un départ. Mais le contexte sera différent l'été prochain. Lewandowski sera alors à un an du terme de son contrat avec le sextuple champion d'Europe. Les négociations pour une prolongation semblent au point mort. Si la situation n'évolue pas, les dirigeants bavarois auront un intérêt à le vendre. Et dans cette optique, les représentants du joueur commencent déjà à évaluer les différents points de chute possible qui s'offrent à lui.

Real Madrid

C'est le premier choix de Lewandowski, selon As. Le média madrilène annonce ce samedi que le Polonais demandera à quitter le Bayern l'été prochain et privilégiera une offre éventuelle du club merengue. Même si elle devrait être moins intéressante que celle des autres prétendants à la signature du buteur bavarois sur le plan salarial. As affirme que "Lewy" est prêt à consentir un effort financier pour rejoindre la capitale espagnole, et réaliser ainsi "son rêve de jouer pour le Real Madrid."

Rami, Ramos : Troyes et le PSG se sont-ils fait avoir ?

Mais Lewandowski n'est pas vraiment le premier choix des Merengues, même si les rumeurs d'un intérêt madrilène à son égard ont régulièrement fusé ces dernières années. Ce n'est plus forcément le cas désormais. Il ne fait aucun mystère que la Maison Blanche est totalement focalisée sur la signature de Kylian Mbappé, en fin de contrat avec le PSG l'été prochain. L'attaquant français est la priorité du Real et son alternative se nomme Erling Haaland, lui aussi susceptible de changer de club l'été prochain. A l'heure actuelle, Lewandowski apparaît ainsi comme une solution de repli en cas d'échec sur la piste menant au buteur norvégien du Borussia Dortmund.

Manchester City

C'était au tout début de l'automne 2015. Lewandowski réalisait une performance invraisemblable en inscrivant cinq buts en l'espace de… 9 minutes avec le Bayern face à Wolfsburg. Sous les yeux ébahis de la planète entière et de son entraîneur à l'époque, un certain Josep Guardiola. Six ans plus tard, le technicien catalan n'a pas oublié le talent du Polonais. Surtout, il cherche ce profil d'avant-centre qui fait toujours défaut au sein de son effectif à Manchester City. De ce point de vue, pour son efficacité et son apport au collectif, Lewandowski coche toutes les cases de l'homme idoine.

"Pour Newcastle, on sera plus sur un mercato Coutinho - Lingard que Salah ou De Bruyne"

La situation contractuelle de l'attaquant du Bayern n'est pas le seul paramètre qui pourrait favoriser son arrivée à Manchester City. The Express explique ce samedi qu'un éventuel départ de Raheem Sterling conduirait le club anglais à recruter un attaquant pour le remplacer l'été prochain. Le tabloïd britannique ajoute que City pourrait se tourner vers Lewandowski même si Sterling venait à rester. Le champion d'Angleterre a trop besoin d'un avant-centre. Sa volonté restée vaine de recruter Harry Kane lors du dernier mercato l'a confirmée. A défaut de l'Anglais, City pourrait trouver son bonheur avec le Polonais.

PSG

Paris vit clairement au rythme du feuilleton Mbappé. Prolonger le contrat de la star du foot français, qui expire en juin prochain, reste la priorité absolue du club de la capitale. Et l'ancien Monégasque n'a pas totalement écarté cette hypothèse dans des entretiens accordés récemment à L'Equipe et à RMC. Mais il a surtout confirmé qu'il voulait quitter le PSG l'été dernier pour rejoindre le Real Madrid. C'est probablement toujours le cas. Et sauf retournement de situation, Mbappé prendra la direction de l'Espagne l'été prochain et Paris va devoir lui trouver un remplaçant. Potentiellement, Lewandowski en est un.

"Il n'y a rien de plus dur que d'être Neymar" : faut-il être inquiet pour le Brésilien ?

Les dirigeants parisiens auraient déjà sondé cette piste pendant la fin du dernier mercato, quand le Real a fait son offre pour Mbappé. Et selon les informations publiées vendredi par Bild, le Polonais ne serait pas insensible à l'intérêt que lui porte le club français. Même s'il apparaît davantage comme un plan B pour le PSG. Paris travaille surtout sur le dossier Haaland avec Mino Raiola, l'agent du Norvégien qui a déjà traité à de nombreuses reprises avec la direction francilienne. Il a le profil recherché, et l'attaquant de 21 présente l'avantage d'être beaucoup plus jeune que Lewandowski. Ce qui explique aussi pourquoi il est si convoité. Et pourquoi la piste Lewandowski n'est pas à négliger pour Paris.
Ligue des champions
L'antisèche : Pas un tournant, mais une petite promesse… et un gros soulagement
IL Y A 2 HEURES
Ligue des champions
Les notes du PSG : La démonstration de Mbappé, la libération pour Messi
IL Y A 2 HEURES