Alli toujours dans la short-list du PSG

Les temps sont décidément bien durs pour Dele Alli chez les Spurs. Utilisé à seulement huit reprises par José Mourinho cette saison, l’international anglais (37 sélections, 3 buts) est dans l’impasse. Une situation que Paris suit toujours avec beaucoup d’intérêts. Le Daily Mail révèle ce vendredi que Leonardo et consorts pourraient retenter leur chance pour le milieu de terrain, au mois de janvier. Le club parisien devrait, comme à la fin de l’été dernier, proposer un prêt pour le Londonien. Ce dernier verrait toujours d’un bon œil un départ pour l’Hexagone, notamment dans l’espoir (infime) de disputer l’Euro 2021, en juin prochain.
  • Notre avis : Alli doit bouger. Revanchard, l’Anglais aurait une belle carte à jouer dans la rotation parisienne. Mais c’est Tottenham qui a les cartes en main dans cette affaire…
Transferts
Les 6 infos mercato qui vous ont échappé ce week-end
IL Y A 12 HEURES

"Avec Pogba, United cherchait l’aura d’un leader mais ne l’a jamais trouvée"

Rashford, Red Devil pour la vie ?

Le moral est en berne chez les supporters de Manchester United. Eliminés de la C1, sur courant alternatif en Premier League, les Red Devils vivent encore une saison très mouvementée. Ce vendredi, Marcus Rashford a peut-être réussi à ramener un peu de bonheur dans le cœur des suiveurs du club mancunien. Dans des propos recueillis par le Daily Express, l’attaquant britannique a tenu à réaffirmer son amour pour les Diables Rouges. "Le lien que j'ai avec Manchester United va au-delà du football et de l'équipe première. (...) Ça va beaucoup plus loin. MU est la raison pour laquelle je suis footballeur. Ils m'ont donné la chance de voir que j'avais du talent et de pouvoir l'exprimer. Je n'ai jamais rien eu d'autre en tête que Manchester United. Enfant, je ne rêvais que de Manchester United. Je ne me sentirais pas bien en enfilant un autre maillot. Je cherche juste à faire de mon mieux pour mon club. J'espère être là pour très longtemps."
  • Notre avis : Rashford est l’avenir de MU. Sa déclaration est une nouvelle belle preuve de son attachement au club.

Pourquoi Manchester United n'y arrive plus depuis Ferguson

Denayer se sent bien à l’OL

Convoité par Naples cet été, Jason Denayer (25 ans) est finalement resté entre Rhône et Saône. Dans un entretien accordé au Progrès, l’international belge (20 sélections, 1 but) s’est confié sur sa situation et son avenir chez les Gones. Et l’ancien Citizen ne semble pas pressé de s’en aller. "Naples cet été ? J’ai entendu ça, comme tout le monde, mais de toute façon, il n’y avait rien de concret, et je ne souhaitais pas partir. J’ai trouvé une stabilité ici que je n’avais pas ailleurs lors de mes premières années en pro. Ça m’a permis de me sentir beaucoup mieux et de me développer en tant que joueur et en tant que personne. Pour l’instant, on n’a aucune discussion. On pensera à tout ça plus tard." Le Diable Rouge est sous contrat jusqu’en 2022 avec Lyon.
  • Notre avis : Denayer est le patron de la défense lyonnaise depuis 2018. Une prolongation n’est d’ailleurs pas à écarter.

Szoboszlai a bien choisi Leipzig

Il ne manque désormais plus que l’officialisation. Sky Allemagne annonce ce vendredi que Dominik Szoboszlai va bien rejoindre le RB Leipzig cet hiver. Le média allemand annonce qu’un accord entre les deux parties serait sur le point d’aboutir. L’international hongrois dispose d’une clause de 25 millions d’euros dans son contrat.
  • Notre avis : Une "bouchée de pain" au vu du talent du joueur. Leipzig frappe un nouveau grand coup, au nez et à la barbe des cadors européens.

Dominik Szoboszlai, la petite merveille hongroise qui a séduit le PSG et l'Italie

Un cador anglais de plus sur la piste de Ben White

Eliminé de la Ligue des Champions cette semaine, Manchester United a déjà le regard tourné vers l’avenir. Et renforcer la défense sera assurément l’une des priorités du board mancunien dans les semaines à venir. Après les rumeurs menant aux deux tricolores Raphaël Varane et Dayot Upamecano, les Red Devils auraient également un œil sur Ben White, comme l’explique le Manchester Evening News. Après une saison canon à Leeds la saison dernière, le défenseur central anglais poursuit sur sa lancée et impressionne avec les Seagulls. Toutefois, Brighton ne serait pas disposé à le lâcher avant cet été.
  • Notre avis : Tout le monde s’arrache White. Et il faudra mettre la main au portefeuille pour débaucher le défenseur à Brighton.

"Avec Pogba, United cherchait l’aura d’un leader mais ne l’a jamais trouvée"

Le Barça pas chaud pour récupérer Todibo

Mini-rebondissement dans le dossier de l’ancien Toulousain. Alors que certains médias espagnols évoquent un possible retour de Jean-Clair Todibo pour renforcer l’arrière-garde catalane, Ronald Koeman, dans des propos relayés par Mundo Deportivo, a écarté l’hypothèse. "Sa signature cet été est fixée par contrat. C'est un prêt d'un an et il n'y a aucune possibilité qu'il revienne. Ils essaient de faire pression, rien de plus." Le calvaire risque de continuer pour l’international espoir français…
  • Notre avis : Mis au ban par Jorge Jesus à Benfica, indésirable pour Koeman, les temps sont très, très durs pour Todibo…

Jean-Clair Todibo, le défenseur français de Schalke 04

Crédit: Getty Images

Balogun dans le viseur de Leipzig, du Real et du Bayern

C’est l’un des dossiers chauds d’Arsenal en cette fin d’année 2020. En fin de contrat en juin prochain, Folarin Balogun (19 ans) n’a toujours pas prolongé son contrat avec les Gunners. Une situation périlleuse et qui inquiète Mikel Arteta, bien décidé à conserver son jeune attaquant. Conscients du flou autour du dossier, de nombreux clubs commencent à prendre des renseignements sur le natif de New York. Selon Sky Sports, le Bayern Munich, Leipzig et même le Real Madrid seraient intéressés par le joueur.
  • Notre avis : Le temps presse pour Arsenal… Balogun pourrait vite leur filer entre les doigts si ça n’accélère pas dans le dossier…

Il n'y a pas que Mediapro : 2020, l'année pourrie du foot français

Roos-Trujillo, l’espoir allemand bloqué par le Brexit

Le Brexit fait déjà des dégâts. Intéressés par le milieu de Mayence Marlon Roos-Trujillo (17 ans), Wolverhampton pourrait ne pas finaliser l’opération. Selon Bild, les nouvelles réglementations liées au Brexit pourraient faire capoter le transfert du jeune Allemand. En effet, les clubs anglais ne seront plus autorisés à recruter des joueurs mineurs évoluant outre-Manche à partir du 1er janvier. Dans le même temps, les joueurs de plus de 18 ans des autres pays européens auront un système de points pour prouver qu’ils peuvent recevoir un permis de travail. Autant dire que ça s’annonce compliqué pour les clubs britanniques…
  • Notre avis : Ca ressemble à une sacrée usine à gaz. Et Mayence n’a pas abandonné l’espoir de prolonger Roos-Trujillo, considéré comme l’un des plus grands talents de son académie.
Transferts
CR7 de retour dans son club formateur pour y finir sa carrière ? D'autres l'ont déjà fait !
14/05/2021 À 20:20
Transferts
Les 7 infos mercato qui vous ont échappé vendredi
14/05/2021 À 19:33