L'Espagne s'y voyait certainement déjà. Avec un succès contre l'Angleterre ce lundi, la Roja pouvait devenir la première équipe à se qualifier pour la phase finale de la Ligue des Nations. La victoire à Wembley en septembre (1-2) et les démonstrations qui avaient suivi face à la Croatie (6-0) et le pays de Galles (1-4) pouvaient le laisser entrevoir. Mais voilà, les hommes de Luis Enrique se sont fait surprendre par d'étonnants Anglais (1-3), emmenés par un trio offensif Sterling - Kane - Rashford en feu. Mettant fin à quinze ans d'invincibilité à domicile en match de compétition. Néanmoins, les Espagnols restent leaders du groupe 4 (6 points), avec deux longueurs d'avance sur leurs adversaires du soir.

Ligue des Nations
Le Danemark crée la sensation à Wembley mais perd Dolberg sur blessure
14/10/2020 À 21:22

Les hommes de Gareth Southgate ont construit leur exploit grâce à une première période de rêve. D'abord sauvés miraculeusement par Pickford sur un corner (5e), ils ont ensuite parfaitement su exploiter les failles de la défense ibérique, étonnement apathique. Grâce notamment à du jeu rapide vers l'avant. Le trio offensif anglais s'en est donné à cœur joie. Un doublé pour Sterling (16e et 38e), et une autre réalisation de Rashford (30e), tandis que Kane s'est retrouvé deux fois passeur décisif (30e et 38e). Trois tirs cadrés, trois buts. Un réalisme implacable à la pause (0-3).

Un penalty non accordé aux Espagnols

Devant ce camouflet, les Espagnols ont tout fait pour renverser la vapeur. Une minute après son entrée en jeu, l'inévitable Alcacer a redonné espoir aux siens en réduisant de la tête sur corner (1-3, 58e). Juste avant que Pickford, coupable d'une incroyable perte de balle dans sa surface, ne retienne du bras Rodrigo pour l'empêcher de frapper (63e). L'arbitre Szymon Marciniak n'a pas jugé bon d'accorder un penalty.

Probablement la décision qui a scellé l'issue de ce match. Car les Espagnols ont continué de pousser mais se sont heurtés à un mur blanc solidaire et bien organisé. Le but de la tête de Sergio Ramos au bout du temps additionnel (2-3, 90e+7) est simplement venu clore une rencontre spectaculaire et riche en rebondissements.

Ligue des Nations
La France galère, l'Angleterre se régale : les latéraux droits, l’exception anglaise
13/10/2020 À 22:37
Ligue des Nations
20 tirs à 3 mais la défaite au bout : l'Espagne tombe en Ukraine
13/10/2020 À 20:37