Getty Images

Ligue des Nations - Le Portugal fait le break en allant s'imposer en Pologne (2-3)

La belle affaire du Portugal

Le 11/10/2018 à 22:42Mis à jour Le 11/10/2018 à 23:12

LIGUE DES NATIONS - Déjà vainqueur de l'Italie il y a un mois, le Portugal - toujours sans Cristiano Ronaldo - a signé une superbe opération dans le groupe 3 de la Ligue A en allant battre (2-3) la Pologne sur son terrain jeudi, à Chorzow. Les buts lusitaniens ont été inscrits par André Silva (31e), Glik (42e, csc) puis Bernardo Silva (52e). Dimanche, les Polonais accueilleront l'Italie.

Le Portugal est très bien parti dans son groupe 3 de la Ligue A. Avec deux succès en deux matches, il possède désormais cinq points d'avance sur la Pologne et l'Italie. En l'absence de Cristiano Ronaldo et de Gonçalo Guedes, les Portugais peuvent remercier leur trio offensif composé des trois Silva.

Durant la rencontre, la Pologne s'est montrée rarement dangereuse dans le jeu. Les Polonais ont d'ailleurs ouvert le score grâce à un corner de Kurzawa frappé au second poteau sur la tête de Piatek (18e). Le Portugal a égalisé à la 31e minute grâce à son buteur André Silva. L'action venait à l'origine du fameux côté droit portugais mais c'est bien le centre en retrait de Pizzi qui a permis à l'attaquant du Sporting d'égaliser. En fin de première période, le Portugal a trompé la défense polonaise grâce à une longue ouverture de Ruben Neves pour Rafa Silva. L'ailier gauche a contrôlé parfaitement son ballon pour se défaire de Fabianski. Kamil Glik a alors tenté un retour inespéré mais il a glissé le ballon dans ses propres filets. Quoiqu'il arrive, le second but était inévitable.

Un bijou signé Bernardo Silva

Le changement défensif effectué par la Pologne à la mi-temps n'a rien changé. Le Portugal est revenu avec les mêmes intentions et a inscrit le troisième but d'entrée de jeu. Sur le côté droit, Bernardo Silva est revenu vers l'axe, tel que le faisait Robben dans ses fastes années. Il a tenté sa chance après s'être défait de Rafal Kurzawa et a frappé de loin en enroulant magnifiquement le ballon. Fabianski l'a touché mais il était trop juste (52e). Pour voir la Pologne dangereuse, il a fallu attendre l'entrée en jeu de l'ancien Rennais Kamil Grosicki et du nouveau recordman de sélections (103), Jakub Blaszczykowski sur le côté gauche. Très vite, l'ailier gauche polonais s'est montré à son aise, aussi bien défensivement qu'offensivement.

Grâce à eux (mais aussi à l'arbitre de touche), la Pologne a réduit l'écart. En effet, Grosicki a remonté le terrain sur le côté droit en contournant Mario Rui. Le ballon était sorti de l'aire de jeu mais l'arbitre de touche, à quelques centimètres du ballon, n'a rien vu. L'ailier polonais a alors centré sur Lewandowski qui a décalé du pied sur Blaszczykowski. Ce dernier a récupéré la balle, frappé de volée et a trompé Rui Patricio (77e). En fin de match, le Portugal aurait pu reprendre le large par l'intermédiaire de Renato Sanches mais le latéral droit Kedziora avait détourné la balle sur sa ligne (85e).

Pologne Portugal

Pologne PortugalGetty Images

0
0