L'Argentine peut s'envoler

L'Argentine peut s'envoler
Par Eurosport

Le 10/09/2012 à 16:25Mis à jour Le 11/09/2012 à 15:24

Si l'Uruguay doit réagir face à l'Equateur, l'Argentine se détacher en tête des qualifications de la zone Amérique du Sud face au Pérou.

L'Uruguay, giflée 4-0 en Colombie vendredi, voudra réagir mardi face à un concurrent direct, l'Equateur, tandis que l'Argentine a l'occasion de se détacher en tête des qualifications de la zone Amérique du Sud pour le Mondial 2014 chez un modeste Pérou. Après 18 matches sans défaite, la correction subie par la Celeste l'a fait tomber de haut: désormais dépassée par l'étonnant Equateur, elle se retrouve également talonnée par la Colombie, à un point. Uruguay-Equateur constitue donc un petit tournant pour se caler dans le haut du tableau.

"Je n'ai pas de préoccupation sur le moral des joueurs, parce qu'on n'est pas né la semaine dernière, a indiqué le sélectionneur Oscar Tabarez. Je sais ce qu'on a entre les mains et j'ai confiance en ce groupe. Cette défaite a été dure. La seule bonne chose, c'est qu'on ne parle plus de notre invincibilité. Le défi, c'est de montrer que c'était un incident de parcours". Tabarez récupère le buteur Suarez, de retour de suspension, mais plusieurs joueurs sont sous la menace d'une suspension en cas d'avertissement, qui les priverait du rendez-vous face à l'Argentine le 12 octobre (Godin, A. Pereira, Arevalo Rios, Gargano, C. Rodriguez, D. Perez).

"Cristiano! Cristiano!"

L'Argentine justement, efficace (3-1) face au Paraguay vendredi, se rend au Pérou avec l'idée de conserver la tête du classement, qu'elle a ravie au Chili, exempt. L'équipe entraînée par Alejandro Sabella est portée par une dynamique, avec six victoires d'affilée. L'Albiceleste récupère Mascherano, de retour de suspension, mais Agüero n'apparaîtra pas: l'attaquant, qui soignait un genou, devait quitter le groupe lundi et poursuivre sa convalescence à Manchester City. Le défenseur Coloccini est forfait lui aussi, et le latéral Zabaleta incertain.

Messi, accueilli par des "Cristiano! Cristiano!" en référence à son rival madrilène à son arrivée à son hôtel de Lima par des supporters péruviens taquins, avait marqué son premier coup franc direct en sélection vendredi. Il en est désormais à 10 buts sur ses six dernières capes (pour un total de 28 buts en 72 sélections). Attention cependant au Pérou, qui a mis fin à une série de quatre revers de suite en s'imposant 2-1 contre le Venezuela. Farfan, auteur d'un doublé, se présente comme l'homme en forme de la sélection de Sergio Markarian.

Le match Chili-Colombie met aux prises deux belles équipes séparées de deux points. Les "Cafeteros" ont marqué les esprits en écrasant l'Uruguay, avec notamment un but de Falcao et un doublé de Teofilo Gutierrez. Il s'agit désormais de confirmer pour les hommes de José Pekerman, qui ne pourra compter sur le milieu offensif Guarin, malade. Côté chilien, le sélectionneur Claudio Borghi confiera les clefs de l'attaque à Alexis Sanchez. L'opposition entre le Paraguay et le Venezuela, tous deux défaits vendredi dernier, peut permettre à l'un de ces deux mal classés de revenir dans la course à la qualification.

0
0