Panoramic

Ukraine-France (2-0) : Le top des déclas

"Il faut se réveiller" : Le top des déclas d'Ukraine-France
Par Eurosport

Le 16/11/2013 à 10:23Mis à jour Le 16/11/2013 à 10:46

A l'image de Samir Nasri, les Bleus tirent la sonnette d'alarme après la défaite de la France en Ukraine (2-0) vendredi. Un peu tard cependant.

La panne de réveil

Samir Nasri a appelé au "réveil" des Bleus pour le match retour mardi au Stade de France. C'est vrai que les Bleus ont parfois semblé dormir durant la deuxième mi-temps à Kiev.

" Il faut tirer la sonnette d'alarme pour se réveiller et faire le match qu'il faut au retour."

Au moins, Nasri a vu le match…

Peu inspiré à Kiev, Samir Nasri s'est révélé bien plus juste dans son analyse d'après-match. Le milieu tricolore a parfaitement résumé la différence qui existait entre la France et l'Ukraine dans ce barrage aller.

" Ils ont fait le match qu'il fallait, celui d'une équipe qui veut aller à la Coupe du monde."

Vidéo - Nasri : "2-0 c'est sévère !"

00:33

… Benzema, c'est moins net

L'écart entre les deux équipes dans l'engagement n'a pas été criant pour tout le monde. Du banc, Karim Benzema ne l'a pas constaté. Il n'a pas constaté grand-chose d'ailleurs.

" Ce n'est pas qu'ils en voulaient plus que nous. En fait, je ne sais pas ce qui s'est passé."

Pas de complexe de supériorité des Bleus pour Fomenko…

Mikhail Fomenko estime que la victoire de son équipe ne doit rien à un éventuel complexe de supériorité de la France par rapport à l'Ukraine.

" La France ne nous a pas regardés de haut et n'a pas été suffisante."

…C'est moins net à entendre Benzema

Pourtant, certains tricolores semblent avoir abordé le match avec la conviction d'être meilleurs que les Ukrainiens. A l'image de Karim Benzema.

" Sur le papier, on sait qu'on est meilleurs qu'eux, mais ce soir il n'y avait pas que le talent, il y avait aussi le physique."

Vidéo - Benzema : "On est meilleurs qu'eux, sur le papier"

00:26

Deschamps connaît la chanson

Une possession stérile, un dernier geste qui fait défaut et un manque global d'efficacité, c'est du déjà-vu pour les Bleus. Le discours de Didier Deschamps sonne comme un vieux tube qu'on a trop entendu.

" C'est dur de perdre 2-0 un match où on a une maîtrise, une possession de balle supérieure et plus de frappes. Mais c'est l'Ukraine qui a marqué les deux buts."

Que va nous mijoter Fomenko ?

Mikhail Fomenko et ses hommes ont réservé une entrée plutôt indigeste aux Bleus à Kiev. Le plat de résistance ne sera pas forcément plus léger à Saint-Denis.

" Mais maintenant, il faudra trouver une autre recette pour le retour."
Ribéry Ukraine France barrages couep du monde 2014

Ribéry Ukraine France barrages couep du monde 2014AFP

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0